Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Première inculpation à Hong Kong pour incitation au séparatisme
Reuters03/07/2020 à 14:47

PREMIÈRE INCULPATION À HONG KONG POUR INCITATION AU SÉPARATISME

par Jessie Pang et Anne Marie Roantree

HONG KONG (Reuters) - Un homme arrêté il y a deux jours à Hong Kong pour avoir brandi un slogan appelant à la "libération" de la ville a été inculpé pour terrorisme et incitation su séparatisme, montrent des documents judiciaires que Reuters a pu consulter vendredi.

Il s'agit de la première inculpation en vertu de la nouvelle loi sur la sécurité nationale de Hong Kong, censée lutter contre la subversion, le terrorisme, le séparatisme et la collusion avec des forces étrangères dans l'ancienne colonie britannique.

Arrêté mercredi dernier pour avoir renversé plusieurs policiers en moto, le jeune homme de 23 ans a été inculpé moins de 24 heures après que le gouvernement de la ville a déclaré que l'utilisation du slogan "Libérez Hong Kong, révolution de notre temps" était passible de sanction désormais.

Le cri de ralliement des opposants à la nouvelle loi de sécurité est apparu un peu partout lors des vastes rassemblements anti-gouvernementaux de l'an dernier, aussi bien sur des pancartes qu'imprimé sur des t-shirts ou encore écrit sur de petits bouts de papier collés sur des murs à travers la ville.

(Jessie Pang, Anne Marie Roantree, Donny Kwok, Clare Jim et Yew Lun Tian; version française Juliette Portala, édité par Jean-Stéphane Brosse)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • BobMax7
    03 juillet15:28

    La Chine ne tient aucun de ses engagements internationaux. Les Européens et les Américains ont été trop complaisants avec cette dictature .On sait tous que la prochaine guerre sera entre l'Occident et la Chine.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer