Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Pouvoir d'achat: "On ne peut pas imprimer des billets éternellement", lance le président du Medef
information fournie par Boursorama avec Media Services 12/05/2022 à 09:12

Interrogé sur l'inflation qui met à mal le portefeuille des Français, Geoffroy Roux de Bézieux a martelé que son organisation "n'est pas pour qu'on continue à faire du quoi qu'il en coûte", préférant des mesures concentrées sur "les gens qui ont vraiment besoin".

Geoffrey Roux de Bézieux, le 29 mars 2022, à Tunis ( AFP / FETHI BELAID )

Geoffrey Roux de Bézieux, le 29 mars 2022, à Tunis ( AFP / FETHI BELAID )

"Des mesures ciblées, pourquoi pas, mais pas de quoi qu'il en coûte généralisé"! A l'antenne de RTL , Geoffroy Roux de Bézieux a une nouvelle plaidé pour une utilisation mesurée des deniers publics face à l'inflation, se méfiant de la mise en place de grandes aides pour soutenir le pouvoir d'achat des Français mis à mal par la flambée des prix. "Dans l'inflation telle qu'elle se présente, il y a des choses qui ne vont pas durer (...). Il ne faut pas surréagir", a estimé le président du Medef jeudi 12 mai, en réponse à une question sur les projets économiques à court terme d'Emmanuel Macron.

L'argent public, "à un moment, ça s'arrête"

Le président de la République a promis d'ici l'été un certain nombre de mesures (revalorisation des retraites, des minimas sociaux, chèque alimentaire, etc.) pour soutenir le pouvoir d'achat des Français face à l'inflation qui a atteint 4,8% en avril selon l'Insee, et qui pourrait dépasser dès le mois de mai les 5%.

Les aides, "à un moment, ça s'arrête". "On ne peut pas imprimer des billets éternellement. On l'a fait pendant la crise du Covid, il fallait le faire. Des mesures ciblées, pourquoi pas, comme pour les gens qui prennent leurs voitures pour aller travailler, mais pas du quoi qu'il en coûte généralisé, sinon on va se retrouver dans une situation comme celle de la Grèce !", juge t-il.

Valeurs associées

Tradegate 0.00%
LSE -100.00%
XETRA -0.17%
Swiss EBS Stocks -1.43%
LSE Intl +0.51%
OTCBB 0.00%

9 commentaires

  • 13 mai 09:11

    Kram distribuer n'est pas créer. les gens veulent quelque chose en échange de leur travail. l'argent gratuit n'est pas arrivé à la suite d'une production de biens ou services. Il a été volé à ceux qui ont fourni ces biens ou services. Les fonctionnaires payés à rester chez eux pendant le covid n'ont rien fourni. ils sont la preuve qu'ils ne servent à rien.


Signaler le commentaire

Fermer