Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Port du masque obligatoire dès lundi dans certains secteurs de l'agglomération parisienne
Reuters08/08/2020 à 18:25

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE DÈS LUNDI DANS CERTAINS SECTEURS DE L'AGGLOMÉRATION PARISIENNE

PARIS (Reuters) - Le port du masque sera obligatoire dans l'espace public de "certaines zones à forte concentration de personnes" dans l'agglomération parisienne à partir de lundi 08h00, annonce samedi la préfecture de police de Paris.

La mesure, qui s'appliquera aux plus de onze ans, concerne certains secteurs de Paris et des départements voisins (Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Val-d'Oise et Val-de-Marne).

Une liste détaillée des zones concernées sera communiquée en début de soirée, indique-t-on de source autorisée.

Lille, Toulouse, Marseille, Nice et un nombre croissant de villes ont imposé ces derniers jours le port du masque dans l'espace public.

"Depuis la mi-juillet, tous les indicateurs montrent que le virus circule à nouveau plus activement dans la région", peut-on lire dans un communiqué de la préfecture de police de Paris et des préfectures des quatre départements de la petite couronne concernés.

Ces zones, qui feront l'objet d'une évaluation régulière, sont "susceptibles d'évoluer dans les prochaines semaines en fonction des données épidémiologiques et de l'observation de la fréquentation des espaces publics".

La France est confrontée depuis plusieurs semaines à une forte recrudescence des contaminations au coronavirus avec un relâchement observé, au coeur de l'été, des mesures de distanciation physique et des mouvements de populations liés aux vacances.

Au cours de la seule journée de vendredi, 2.288 cas supplémentaires ont été enregistrés en France, un niveau jamais atteint depuis le début du déconfinement et sans précédent depuis le mois d'avril.

Pour limiter la circulation du coronavirus, le gouvernement a de nouveau rendu obligatoire le port du masque dans les espaces clos à compter du 20 juillet dernier et le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé le 31 juillet que les préfets pourraient désormais décider par arrêté d'étendre l'obligation de port du masque aux lieux publics ouverts.

La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, demandait que cette mesure s'applique à la capitale.

La situation sanitaire en France reste fragile et pourrait basculer "à tout moment" vers une circulation incontrôlée du nouveau coronavirus, a prévenu cette semaine le conseil scientifique COVID-19, qui juge "hautement probable qu'une seconde vague épidémique soit observée à l'automne ou hiver prochain".

"L'obligation du port du masque dans les lieux publics clos est une mesure qui pourrait être étendue à l'ensemble des lieux publics", note le conseil scientifique dans son avis.

(Henri-Pierre André)

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1321619
    09 août10:01

    Maintenir ce climat de psychose est fait pour inciter les gens à se faire vacciner... Bigpharma récolte les milliards à tour de bras et c'est pas fini. La poire est juteuse et il ne fallait surtout pas parler de traitements à 10 balles, efficaces en plus...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer