1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pérou : le mystère des habitants de la plus haute ville du monde
Le Point15/01/2020 à 03:25

Ils sont le symbole que la vie humaine repousse toujours davantage des barrières qu'on pensait infranchissables. À La Rinconada, une cité de 50 000 âmes situées dans la Cordillère des Andes, au Pérou, les habitants, luttent contre l'hypoxie, soit un apport en oxygène trop faible par rapport aux besoins du corps. Un cas qui interroge la science, tant on pensait impossible la vie humaine permanente à cette altitude, à 5 300 mètres au-dessus du niveau de la mer, rapporte Le Monde.La ville la plus haute de la planète abrite, non loin, une mine d'or exploitée par les locaux. Des résidents dont la santé a intrigué l'équipe de Samuel Vergès, du laboratoire Hypoxie et physiopathologies cardiovasculaire et respiratoire (Inserm/Université Grenoble Alpes). Sur place, les chercheurs français ont découvert que tous les mineurs présentent des anomalies médicales, comme un volume de sang à huit litres, quand la moyenne, chez l'humain, est de cinq. Ou encore des vaisseaux sanguins hyperdilatés en permanence et un ventricule droit du c?ur hypertrophié. Les conséquences d'un taux d'oxygène trop bas.Lire aussi Pérou : les Huaris, une civilisation qui s'organisait grâce à la bièreLes scientifiques vont entreprendre un essai cliniqueMais la population semble s'être plus ou moins accommodée des très rudes conditions de vie : étonnamment, seul un quart des habitants présente les symptômes du chronicle mountain sickness (CMS), ou mal chronique des...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer