1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pédophilie : l'Éducation nationale passera "au peigne fin" les casiers judiciaires des profs
Le Point16/03/2016 à 09:41

Invitée au micro de RTL ce mercredi matin, la ministre de l'Éducation nationale, s'est exprimée sur un sujet brûlant d'actualité. Alors que des affaires de pédophilie touchent actuellement l'église et le diocèse de Lyon, cela fait un an que l'affaire de Villefontaine a éclaté. En 2015, un directeur d'établissement était accusé de viols par une soixantaine d'élèves. "Nous entrons dans les un an de l'affaire de Villefontaine. Il y a eu, sur l'année 2015, 27 radiations. J'estime qu'un professeur ou un agent de l'administration au contact d'enfants, dès lors qu'il a été condamné pour des faits aussi graves que la pédophilie ou la pédo-pornographie, ne peut plus exercer au contact des enfants", a t-elle expliqué.

Le nombre de radiations pour des affaires liées à la pédophilie (les faits incriminés ne se sont pas forcément produits dans un cadre scolaire) était de 19 en 2014, premier et second degrés confondus, de 26 en 2013 et de 15 en 2012, selon des chiffres transmis par le ministère de l'Éducation.

Aujourd'hui, une loi qui obligerait la Justice à informer le ministère de l'Éducation nationale est en cours d'adoption, selon la ministre. "Elle est très importante cette loi, avec la garde des Sceaux de l'époque, Christiane Taubira, nous ne l'avons pas attendu pour changer nos procédures en interne. Nous avons fait en sorte que dès cette rentrée scolaire 2015 nous ayons des référents en éducation au sein...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frk987
    16 mars10:04

    Ah quand même....on peut dire que c'est la moindre des choses. Il y a 45 ans, pour être embauché fallait un casier judiciaire plus vierge que vierge...mais les socialos de FM sont passés par là, et maintenant un pédophile multi récidiviste peut être instituteur....magnifique gauche qui se veut libérale. Vaut mieux attaquer le Cardinal Barbarin, l'anti cléricalisme c'est le fondement du PS.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer