Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris renforce la sécurité du site Eurotunnel après un 9e mort

Reuters29/07/2015 à 13:32

PARIS RENFORCE LA SÉCURITÉ DU SITE EUROTUNNEL APRÈS UN 9E MORT

LILLE (Reuters) - Le gouvernement français a annoncé mercredi le déploiement temporaire d'effectifs supplémentaires pour sécuriser les accès du site Eurotunnel après la mort dans la nuit d'un migrant soudanais, le neuvième depuis début juin.

Le ministre de l'Intérieur, engagé dans une polémique avec l'opérateur du tunnel sous la Manche sur les responsabilités respectives dans la situation difficile qui règne sur le site de Coquelles, près de Calais, a décidé que 120 CRS et gendarmes mobiles rejoindraient les 350 hommes déjà sur place.

"L'Etat, qui a toujours pris ses responsabilités, va renforcer encore les moyens qu'il consacre à la sécurisation de la frontière et notamment du site d'Eurotunnel", a dit Bernard Cazeneuve lors d'une déclaration à la presse, précisant que 17 filières de passeurs avaient été démantelées depuis début 2015.

"Le groupe Eurotunnel doit également, c'est bien normal, prendre ses responsabilités", a souligné le ministre.

Plus de 2.000 tentatives d'intrusion sur le site d'Eurotunnel par des migrants qui espèrent gagner le Royaume-Uni ont été constatées dans la nuit de lundi à mardi, selon la préfecture du Pas-de-Calais.

La nuit dernière, ce sont un millier de tentatives qui ont été signalées, selon une source policière. Le corps d'un migrant, âgé d'une trentaine d'années, a été retrouvé au pied d'une navette, probablement tué par un camion qui sortait du train de transport.

Depuis plusieurs semaines, les migrants tentent moins souvent de monter à bord des bateaux sur le port de Calais, en raison notamment du conflit social qui a perturbé l’activité du port, et optent pour les navettes d’Eurotunnel, ce qui a provoqué de nombreux retards.

BATAILLE DE CHIFFRES

Eurotunnel a estimé mercredi que la coupe était pleine.

"La pression qui s’exerce maintenant chaque nuit dépasse ce qu’un concessionnaire peut raisonnablement faire, et en appelle de manière constructive à une réaction appropriée des Etats", peut-on lire dans un communiqué.

Eurotunnel rappelle que les textes fondateurs du tunnel sous la Manche obligent les Etats à "permettre au concessionnaire d’effectuer son activité de transport en toute sécurité".

Le groupe répond implicitement à Bernard Cazeneuve qui avait déjà réagi dans une lettre datée du 23 juillet à une première salve de critiques émises par son PDG Jacques Gounon.

"Le groupe Eurotunnel, dont relève la sécurité de l'enceinte et de l'intérieur de l'emprise, n'a pas fait, selon mon analyse, des efforts à due proportion de l'aggravation de la situation", peut-on lire dans ce courrier du ministre de l'Intérieur.

Selon lui, avant le renforcement temporaire annoncé mercredi, l'Etat a quintuplé durant la dernière décennie le nombre de CRS et gendarmes mobiles sur place pour parvenir au nombre de 350 hommes qui, depuis le 3 juillet, ont repoussé 4.583 tentatives d'intrusion dans le tunnel.

De 2002 à aujourd'hui, Eurotunnel a réduit de 325 à 103 le nombre de ses agents de sécurité, affirme le ministre.

CALAIS VEUT UNE INDEMNISATION

Londres a par ailleurs investi 15 millions d'euros dans la sécurisation des accès, notamment des barrières, et a promis mardi d'y consacrer 10 millions de plus, ajoute-t-il.

Bernard Cazeneuve fait par ailleurs état de 3.000 migrants dans le Calaisis, et non de 5.000, comme le dit Eurotunnel.

Le groupe de transport a répliqué mercredi en estimant avoir été "au-delà de ses obligations contractuelles" en investissant 160 millions d'euros dans les moyens physiques, comme des caméras et des clôtures, depuis l'apparition des migrants.

Il affirme que les effectifs de gardiennage ont été doublés, pour atteindre près de 200 personnes qui, "en toute discrétion, ont intercepté depuis le 1er janvier plus de 37.000 migrants qui ont été remis aux forces de l’ordre."

Eurotunnel dit avoir "déposé des milliers de plaintes

systématiquement classées sans suite par le procureur du tribunal" et fourni aux forces de l'ordre des bus afin de convoyer les migrants interceptés "pour suppléer au manque de moyens matériels des forces publiques présentes à Calais".

Pour Natacha Bouchard, sénateur-maire Les Républicains de Calais, le renforcement de la sécurité ne règle pas le problème de fond, qui doit trouver une réponse internationale puisque les migrants veulent traverser la Manche.

"Il faut qu'on organise un sommet franco-britannique", a-t-elle dit sur RTL en réclamant une indemnisation de l'Etat français et des investissements britanniques pour compenser les pertes économiques subies par le Calaisis.

(Yves Clarisse, avec Pierre Savary à Lille, Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.