Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris pour un fonds de relance européen de 150-300 milliards par an sur 2021-2023
Reuters08/05/2020 à 13:19

PARIS POUR UN FONDS DE RELANCE EUROPÉEN DE 150-300 MILLIARDS PAR AN SUR 2021-2023

BRUXELLES (Reuters) - Paris propose que la Commission européenne émette des obligations afin de financer un fonds de relance pour l'Union européenne représentant 1% à 2% du produit national brut (PNB) par an, soit environ 150 milliards à 300 milliards d'euros, sur la période 2021-2023, selon un document consulté par Reuters.

Le montant devrait représenter "au moins 1% à 2% du PNB de l'UE par an au cours des trois prochaines années, ce qui apporterait au budget de l'UE un complément de 150 à 300 milliards d'euros chaque année entre 2021 et 2023", peut-on lire dans ce document.

"Les prêts aux États membres pourraient aider à combler l'écart mais ils doivent rester un complément aux subventions", précise la proposition française. "Il est également essentiel que ce fonds soit mis en place dès que possible, possiblement avant l'entrée en vigueur du prochain" cadre financier pluriannuel (CFP).

La proposition française survient en plein débat sur la manière de relancer l'économie du bloc, touchée de plein fouet par l'épidémie de coronavirus qui a mis à l'arrêt pendant plusieurs semaines l'activité économique dans la majorité des Etats membres.

La Commission européenne doit proposer la semaine du 18 mai un nouveau budget conjoint pour l'ensemble des 27 États membres pour 2021-2027 et un fonds de relance.

Sur franceinfo mardi, le commissaire européen au Marché intérieur Thierry Breton a indiqué que la CE travaillait sur un "fonds" de relance "gigantesque" qui "devrait se situer entre 1. 000 et 2.000 milliards d'euros" au total.

(Michel Rose et Gabriela Baczynska, version française Marine Pennetier, édité par Blandine Hénault)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • abingdon
    08 mai14:28

    Macron pense que les Allemands sont suffisamment bêtes pour donner ces 150 a 300 millions et ne jamais demander à être remboursés. Malheureusement il est beaucoup trop naïf ....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer