Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Paris confirme sa pleine intégration dans l'OTAN

Reuters07/04/2016 à 13:30

LE PARLEMENT CONFIRME LA PLEINE INTÉGRATION DE LA FRANCE DANS L'OTAN

PARIS (Reuters) - Le Parlement a confirmé jeudi l'intégration de Paris dans tous les organes de l'Otan en ratifiant le protocole sur le statut des quartiers généraux internationaux, ce qui selon les opposants entraînera l'installation de bases étrangères en France.

Les groupes PS, UDI, Radicaux de gauche et une petite partie de celui des Républicains (LR) ont voté pour ce projet de loi alors que le groupe Front de gauche et plusieurs élus de droite et du centre ont voté contre.

Ce protocole qui date de 1952 définit le statut des quartiers généraux militaires de l'Alliance atlantique et plus particulièrement des personnels civils et militaires.

Il avait été ratifié par la France en 1955 mais dénoncé en 1966 quand le général de Gaulle avait décidé du retrait de la France du commandement intégré de l'Otan.

Mais Nicolas Sarkozy avait décidé en 2009 de la réintégration de la France dans la structure de commandement de l'OTAN, concrétisant ainsi le rapprochement engagé dans les années 1990 par François Mitterrand et Jacques Chirac.

Le gouvernement assure que la signature de ce protocole est la suite logique et qu'il permettra de proposer "un cadre attractif et cohérent à nos partenaires pour l'accueil de leurs personnels au sein de certaines structures militaires françaises".

Mais pour Bernard Debré (Les Républicains), cette ratification va permettre l'installation de bases militaires étrangères sur le territoire.

"La ratification de ce protocole n'est pas une simple formalité", a-t-il estimé.

Selon un rapport de la commission de la Défense de l'Assemblée, la ratification du "protocole de Paris" pourrait concerner quatre sites en France : les quartiers généraux des corps de réaction rapide de Strasbourg, de Lille et de Toulon ainsi que le Centre d'analyse et de simulation pour la préparation aux opérations aériennes (CASPOA) installé à Lyon.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7097610
    11 avril10:57

    d'autant que depuis la chute de l'URSS et du pacte de varsovie, l'otan n'a aucune raison d'exister...sauf à créer des conflits artificiels avec la Russie ou jouer les supplétifs au moyen orient.

    Signaler un abus

  • charleco
    07 avril14:13

    Erreur, mes messages sont dans la fenêtre un peu plus loin. N'empêche que je ne retire pas ce que j'ai dit.

    Signaler un abus

  • charleco
    07 avril14:12

    J'ai mis 7 messages au sujet de l'OTAN, ils sont disparus tous les 7. La France n'est plus une démocratie mais une dictature qui trahit le peuple Français.

    Signaler un abus

  • pa69337
    07 avril14:11

    Pauvre France ...

    Signaler un abus

  • jean.coq
    07 avril14:03

    De Gaulle n'était pas un politicien, c'est du reste ce qui a fait sa perte. Mais il avait vu loin au sujet de la France. Après il n'y a eu qu'une bande de rigolos de droite et de gauche pour vendre la France aux américains d'une part et au monde arabe d'autre part.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.