1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Orages : 30 départements en alerte orange
Le Point22/05/2016 à 09:14

Prudence sur les routes. L'organisme météorologique français vient de placer trente départements en vigilance orange en raison de violents orages qui vont frapper une partie de l'Hexagone en fin de journée. « Ce soir et la nuit prochaine, de très forts orages vont concerner les régions allant du nord de l'Aquitaine, à l'Ile-de-France, et à la frontière belge », précise Météo-France dans un communiqué publié sur son site internet.

Sont concernés : les Landes, l'Aisne, la Charente, la Charente-Maritime, le Cher, la Dordogne, l'Eure, l'Eure-et-Loir, la Gironde, l'Indre, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, le Loiret, le Nord, l'Oise, le Pas-de-Calais, la Sarthe, Paris, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, les Yvelines, les Deux-Sèvres, la Somme, la Vienne, la Haute-Vienne, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Val-d'Oise.

Risques de vents violents et de grêle

Il y aura d'abord une hausse des températures. L'atmosphère va devenir « lourde et orageuse dès la fin de l'après-midi sur la partie ouest du pays », a expliqué Jean-Michel Golynski, ingénieur à Météo-France, interrogé par France Info. En début de soirée, les premiers orages devraient se déclencher dans la Sarthe et en Gironde, puis concerneront dans la nuit le Poitou-Charentes, la Haute-Normandie, le Centre, l'Ile-de-France, le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie.

Les pouvoirs publics conseillent...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer