Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Opéra de Paris : le scandale du syndicaliste fantôme

Le Point09/11/2015 à 11:29

L'Opéra de Paris est de nouveau épinglé pour rémunérer un délégué syndical... inconnu au bataillon du personnel.

L'Opéra national de Paris verse 40 000 euros par an au syndicat Synptac-CGT pour indemniser un syndicaliste inconnu au bataillon du personnel de ce haut-lieu de la culture française. Son nom ne dit rien à personne : "Au standard, aucun numéro de téléphone interne ne mène à lui. Même la direction de l'établissement public avoue ignorer son existence", écrivent les journalistes du Parisien qui révèlent l'affaire. Il y a une semaine, le quotidien s'intéressait déjà aux dépenses téléphoniques d'un autre syndicaliste. Un hors forfait facturé 52 000 euros.

Situation gênante

Le Parisien a retrouvé la trace du syndicaliste fantôme. Patrice M. est le régisseur d'un théâtre d'une ville du centre-ouest de la France. Mais il est surtout le secrétaire général du Synpta... Cette situation plutôt gênante est décrite dans une note interne de l'Opéra de Paris datée de fin 2013. Il y est écrit que l'équivalent d'un temps plein est versé à la CGT sous la forme d'une "contribution" "aux fins de mandatement de M. Patrice M., salarié de la CGT". Un petit arrangement qui n'avait manqué de faire tiquer quelques salariés de cet organisme public. Fin 2013, un administrateur de l'Opéra avait signalé cette situation au parquet de Paris. Mais le signalement est resté sans suite.

Visiblement embarrassé, Patrick M. assure que si personne n'a jamais entendu parler de lui, "c'est parce que les gens...

Lire la suite sur Le Point.fr

17 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 300CH
    09 novembre14:34

    CGT l'argent par les fenêtres. "expression est du regretté Thierry Le Luron". Y'a pas à dire... Chapeau les cégétistes !La plus belle image en matière de communication des gauc histes, les donneurs de leçons ! Il a urgence de mettre de l'ordre dans le financement des syndicats ! Bravo et qui contrôle quoi dans ce foutoir ? Celui qui a rédigé le chèque ou le versement ne s'est pas rendu compte? Et pourquoi aussi cet opéra verse des subventions alors qu'il est financé par des fonds publics?

    Signaler un abus

  • 300CH
    09 novembre14:29

    Visiblement embarrassé, Patrick M. assure que si personne n'a jamais entendu parler de lui, "c'est parce que les gens ne sont pas curieux." ptdr, lol. 40000€ charges comprises. Cela fait plus de 20000€ net soit environ 2000€ par mois. Pour un employé 2000€ c'est un peu excessif ? surtout qu'il est énuméré par de la CGT (préfecture) et en + Patrice M. est le régisseur d'un théâtre d'une ville du centre-ouest de la France. DONC 3 SALAIRES "CGT + Opéra de Paris + THÉÂTRE du centre de la FRANCE

    Signaler un abus

  • M415325
    09 novembre14:28

    Scandale scandale la françe est mal barré

    Signaler un abus

  • M8252219
    09 novembre13:20

    Pas de commentaires possibles sur l’honnêteté du réceptionnaire( la CGT) de ce versement.

    Signaler un abus

  • M8252219
    09 novembre13:09

    L'Opéra de Paris est de nouveau épinglé pour rémunérer un délégué syndical... inconnu au bataillon du L'Opéra national de Paris verse 40 000 euros par an au syndicat Synptac-CGT pour indemniser un syndicaliste inconnu au bataillon du personnel de ce haut-lieu de la culture ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.