1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nouvelle série de discussions entre Londres et Bruxelles
Reuters28/08/2017 à 07:40

NOUVELLES DISCUSSIONS ENTRE LONDRES ET BRUXELLES

BRUXELLES (Reuters) - Les négociateurs européens et britanniques se retrouvent ce lundi pour tenter de faire avancer cette semaine les discussions sur les modalités du départ du Royaume-Uni de l'Union européenne, mais les deux parties divergent toujours sur la manière d'aborder les négociations.

D'un côté, Bruxelles souhaite que les Britanniques s'engagent en premier lieu sur les droits des ressortissants européens et sur le règlement de la facture du divorce, de l'autre, Londres juge que la question des relations futures doit prévaloir.

Les discussions de ce lundi sont les troisièmes organisées un peu plus d'un an après le référendum par lequel une majorité de Britanniques ont exprimé leur souhait de quitte le bloc communautaire.

Le négociateur européen en chef, Michel Barnier, rencontrera le ministre britannique chargé du Brexit, David Davies, à 15h00 GMT avant des discussions plus approfondies mardi et mercredi.

Selon l'agenda fourni par Bruxelles, une conférence de presse se tiendra jeudi.

Les négociateurs britanniques vont faire valoir les positions qu'ils ont présentées la semaine dernière sur plusieurs points qu'ils jugent primordiaux, accords douaniers et partage d'informations notamment.

Conscient de la volonté de Bruxelles de ne pas céder sur la question de l'immigration et des droits des ressortissants européens, le gouvernement britannique va prier les négociateurs de l'UE de faire preuve de souplesse.

Devant le risque d'échec des négociations prévues cette semaine, le Parti travailliste s'est posé dimanche en défenseur d'un "Brexit en douceur" permettrait au Royaume-Uni de rester dans le marché unique européen et dans l'union douanière pendant plusieurs années.

(Gabriela Baczynska et Philip Blenkinsop, Nicolas Delame pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer