1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nicolas Sarkozy dit qu'il ne peut y avoir de débat sur la race

Reuters11/10/2015 à 11:53

NICOLAS SARKOZY RÉAFFIRME QUE LA FRANCE N'EST PAS "UNE RACE"

STRASBOURG (Reuters) - La question de savoir si "la France est un pays de race blanche", comme l'avait affirmé la députée européenne Nadine Morano, ne peut même pas justifier un débat, affirme le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, dans une interview publiée dimanche par L'Est Républicain.

L'élue européenne et ancienne ministre s'est vu retirer la tête de liste de Meurthe-et-Moselle pour les élections régionales prévues en décembre après avoir refusé de s'excuser pour ces propos. Elle a reproché à l'ancien président de la République d’avoir commis "une faute politique majeure" et "de ne pas laisser vivre le débat" au sein de son parti.

"Je n’ai rien contre Nadine Morano, elle fait partie de notre famille politique mais le président de la République que j’ai été et le président des Républicains que je suis aujourd’hui ne peut pas laisser s’installer l’idée qu’il peut y avoir débat sur cette question", dit-il au quotidien de Nancy.

Nicolas Sarkozy réaffirme que la France n’est pas "une race".

"C’est un principe fondamental, car derrière la race, il y a immédiatement la pureté. C’est une ligne infranchissable. Aux Français qui sont tentés d’approuver ces propos, je veux dire à quel point il est dangereux au regard de l’histoire d’associer notre pays à une race", ajoute l'ancien chef de l'Etat.

"Débattre pour savoir si la France est une race n'a aucun sens", insiste-t-il.

"Le vrai débat consiste à savoir ce qui protège le mieux l’identité de la France. Lorsque je combats avec force le communautarisme, je me place sur le seul terrain qui compte : celui des valeurs de la France", affirme-t-il.

(Gilbert Reilhac, édité par Danielle Rouquié)

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7097610
    12 octobre11:38

    en disant cela, il doit certainement se convaincre qu'il n'y a pas débat non plus sur sa candidature en 2014 !

    Signaler un abus

  • paulin17
    12 octobre09:50

    reire toi alors si tu ne veux pas debattre d'une realité!

    Signaler un abus

  • CHANOMAR
    11 octobre20:14

    un comique un vieux dicton peu tuer père et mère pour réussir son cas

    Signaler un abus

  • M8589793
    11 octobre19:38

    La France est le pays ou le débat est interdit.Même par la droite.Dramatiquement risible.

    Signaler un abus

  • sarestal
    11 octobre13:44

    oui oui "relever le défit de l'objectif du métissage. Un joli programme !htt ps://www.youtube.com/watch?v=VF6MezJ884M

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.