1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nicolas Hulot juge « absurde » la polémique sur ses neuf véhicules
Le Point18/12/2017 à 10:57

« La transparence, oui, le voyeurisme et le pinaillage, non », a réagi, dimanche 17 décembre, Nicolas Hulot à la suite de la polémique sur les véhicules à moteur qu'il possède. (crédit : MICHEL EULER)

À chaque déclaration de patrimoine des membres du gouvernement sa polémique. Cette fois-ci, c'est Nicolas Hulot qui encaisse les critiques depuis que la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a dévoilé, vendredi 15 décembre, le contenu de son garage. Un bateau, un scooter, une moto et pas moins de six voitures? Cette profusion d'engins à moteur a choqué certains observateurs de la vie politique.

Face aux critiques, la personnalité politique préférée des Français n'a pas tardé à réagir. Dans les colonnes du 

Journal du dimanche, Nicolas Hulot qualifie d'« absurdes » les nombreuses réactions outrées qui ont suivi la publication de son patrimoine. « La réalité, c'est que je roule en électrique 95 % de mon temps », a rétorqué celui qui fait partie des ministres les plus riches du gouvernement, avec un patrimoine estimé à plus de 7,2 millions d'euros, dont 105 000 euros de véhicules à moteur.

« La transparence, oui, le voyeurisme et le pinaillage, non »

La BMW garée en Bretagne, son scooter qui lui permet d'éviter les embouteillages parisiens et la plupart des voitures du ministère de la Transition écologique fonctionnent tous à l'électricité, assure le membre du gouvernement. Et de dresser l'inventaire des autres moyens de locomotion de la famille Hulot : une « 2CV de 30 ans » pour sa fille, une camionnette pour transporter les...

Lire la suite sur Le Point.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • solo92
    18 décembre15:55

    Ce qui est "absurde" c'est possédé 9 véhicules quand on est censé être écolo !! ;)

    Signaler un abus

  • descal
    18 décembre14:55

    Si , la polémique est justifiée ! lorsque l'on se bat soi-disant pour un monde moins pollué alors on commence par se débarrasser de véhicules ultra polluants comme un land rover de 20 ans d'age ou d'une moto de 17 ans etc etc ...monsieur le donneur de leçons !

    Signaler un abus

  • bordo
    17 décembre17:11

    Mais enfin, Hulot a travaillé toute sa vie, lui, créé une entreprise, fait fructifier ses talents de commentateur, alors que les autres n'ont fait que bavarder et se vautrer dans les palais de la République à nos frais ! Avoir un 4X4 en Corse, un scooter ici ou une camionnette là, peu importe, il ne les a pas volé que je sache.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer