Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Municipales: quand le site «buzyn2020» renvoie à celui d'Anne Hidalgo
information fournie par Le Point18/02/2020 à 01:20

C'est une surprise à laquelle ne devait sûrement pas s'attendre Agnès Buzyn au moment de se lancer dans la bataille des municipales. La candidate LREM à Paris, qui a remplacé au pied levé Benjamin Griveaux, se retrouve face à un épineux problème : plusieurs noms de domaine de sites internet qu'elle aurait pu utiliser pour faire la promotion en ligne de sa campagne ont déjà été achetés et ne renvoient pas vers son site officiel. Plusieurs journalistes politiques, comme Paul Larrouturou de l'émission Quotidien, ou Fabien Recker, de Public Sénat, se sont rendus compte dans la journée de lundi que le site "buzyn2020" renvoyait les internautes directement vers celui d'Anne Hidalgo, la maire sortante de Paris. Numerama a ensuite expliqué que d'autres noms de domaine, comme "agnesbuzyn2020.com", "agnesbuzyn2020.fr" ou "buzyn2020.paris" avaient été également achetés : ils renvoient vers le site... d'une société qui "propose des solutions pour vous simplifier la vie ou préparer la gestion de crise". C'était toujours le cas dans la soirée lundi 17 février.Lire aussi Philippe Tesson ? Ce que nous enseigne la triste affaire Griveaux "Révélateur de l'improvisation de sa candidature"Les achats de ces noms de domaine ont été effectués entre le dimanche 16 février à 17h59, dans la foulée de l'annonce de la candidature de la désormais ex-ministre de la Santé, et le lundi 17 février à 13h07. Contactée par franceinfo,...

1 commentaire

  • 18 février07:45

    Cela s'appelle "couper l'herbe sous le pied de quelqu'un" !