Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marine Le Pen veut faire des crises un tremplin vers la victoire

Reuters29/08/2015 à 14:28

MARINE LE PEN VEUT FAIRE DES CRISES UN TREMPLIN VERS LA VICTOIRE

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen a dénoncé samedi un échec du pouvoir socialiste face aux crises - économique, migratoire, agricole ou sécuritaire - affirmant avoir les solutions et fustigeant Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et François Hollande.

Face à ces crises et ces dirigeants, accusés d'avoir mené la France à "une déchéance complète", la présidente du Front national s'est posée en protectrice de Français trahis par l'"UMPS" et l'abandon de toute souveraineté à l'Europe.

Alors que son parti traverse une crise avec l'exclusion de son père Jean-Marie, dont elle n'a pas parlé, Marine Le Pen a parlé de l'avenir et désigné l'objectif : prendre le pouvoir en 2017 après un succès aux élections régionales de décembre.

Elle est elle-même candidate en Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Pour sa rentrée politique, à Brachay (Haute-Marne), elle a évoqué la crise grecque et les difficultés économiques de la France - la croissance nulle du deuxième trimestre, la hausse du chômage et une pression fiscale "insupportable".

Pour y répondre, il n'y a selon elle qu'une solution : se libérer de "l'euro dictature" et d'"une monnaie qui interdit en même temps la démocratie et la prospérité" et rétablir des frontières économiques pour mener "une politique conforme à nos intérêts".

Des frontières, il en faut aussi selon elle face à "la déferlante migratoire".

"La situation de l'immigration est aujourd'hui en France totalement hors contrôle", a-t-elle dit, dénonçant la "délinquance nomade étrangère", les campements de Roms et "le chaos" à Calais (Pas-de-Calais).

"Je compte bien, si je gagne la région, tout entreprendre pour régler la situation" à Calais, a-t-elle déclaré.

"METTRE L'ISLAM RADICAL À GENOUX"

Marine Le Pen a promis, si elle est élue présidente en 2017, d'expulser toutes les personnes déboutées du droit d'asile et de supprimer toutes les "règles ultrafavorables" pour les demandeurs d'asile, notamment pour le logement et les soins.

"Mon objectif est clair: arrêter l'immigration légale et clandestine", a-t-elle déclaré.

Et comme l'Europe empêche les frontières, "nous choisirons la France plutôt que l'Union européenne et Schengen".

Passant des questions d'immigration au terrorisme, elle a promis d'expulser et d'interdire de territoire tous les étrangers surveillés par les services de renseignement, de fermer la centaine de mosquées "radicales" que compte selon elle la France et de geler toute construction de mosquée.

"Je demande qu'on mette l'islam radical à genoux", a-t-elle déclaré, et "je ne me résignerai jamais à demander aux jeunes français comme l'a fait Manuel Valls de s'habituer à vivre avec le terrorisme islamiste".

Face à ces crises et ces périls, François Hollande "montre son impuissance", a-t-elle accusé.

"Le président de la République française n'est plus qu'une apparence. Sarkozy, Juppé ou Fillon seraient tout aussi fantomatiques puisque, bien que s'autoproclamant 'Républicains', ils ont accepté le transfert de ce pouvoir vers Bruxelles, Francfort, Berlin, Washington", a-t-elle ajouté.

"Ils sont en réalité tous candidats au rôle de potiche de la République française."

Les socialistes seront battus en 2017, promet-elle et "il reste moins de deux ans à vivre à cette majorité", a-t-elle assuré, avant de se moquer de l'ancienne UMP.

Elle a ainsi raillé "les rangs mous des UMP-Républicains qui s'endorment devant les discours d'Alain Juppé ou font semblant de rire devant les sketches de Nicolas Sarkozy", qualifié "de revenant, de zombie de la politique".

(Jean-Baptiste Vey)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.