1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Marine Le Pen laboure la Bretagne
Le Point31/03/2017 à 08:11

Marine Le Pen a tenu  un meeting à La Trinité-Porhoët, en Bretagne, dans une exploitation laitière, au milieu des bottes de foin. 

Marine Le Pen a sorti le grand jeu, jeudi, pour séduire les agriculteurs de la région natale de son père. La candidate frontiste s'est imposé un véritable marathon pour gagner les c?urs des électeurs bretons qui penchent pourtant traditionnellement à gauche. La présidente du Front national a ainsi passé un grand oral devant les délégués de la FNSEA à Brest, avant de visiter une exploitation porcine à Pordic, dans les Côtes-d'Armor, puis de tenir un meeting à La Trinité-Porhoët dans une exploitation laitière, au milieu des bottes de foin. « Je vais là où aucun candidat ne va », justifiait la candidate autoproclamée de la France des oubliés, à quelques mètres des truies excitées par la cohue des journalistes. Lors de cette seconde étape à Pordic, un comité d'accueil constitué d'une cinquantaine de manifestants avait sorti ses casseroles pour rappeler les diverses affaires qui polluent sa campagne.

Le choix de La Trinité-Porhoët, une petite commune de 800 personnes en plein centre de la Bretagne, pour tenir une réunion publique n'avait rien d'un hasard. Dès 2012, le vote frontiste y était de dix points plus élevé que la moyenne régionale. Une tendance qui n'a fait que s'amplifier lors des élections intermédiaires. « Ici, il faut faire 45 minutes de route pour voir un médecin ou acheter des chaussettes », déclarait un sympathisant du coin pour justifier son vote. « C'est une région que l'on...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer