Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marine Le Pen en guerre contre la "submersion migratoire"

Reuters06/09/2015 à 19:02

MARINE LE PEN EN GUERRE CONTRE "LA SUBMERSION MIGRATOIRE"

MARSEILLE (Reuters) - La France n'a plus les moyens, ni l'envie d'être plus généreuse avec la misère du monde, a déclaré dimanche Marine Le Pen.

La présidente du Front national a consacré une bonne partie du discours de clôture de l'université de son parti, à Marseille, à la "terrifiante crise migratoire" en Europe et en France et prôné une grande fermeté pour y faire face, marquant un retour à un thème fondateur de la formation d'extrême droite.

Elle a stigmatisé les politiques menées en France par le gouvernement socialiste et ses prédécesseurs de droite et s'en est prise vivement à l'Allemagne, coupable de vouloir imposer à l'Europe l'accueil de "centaines de milliers de demandeurs d'asile".

"Notre pays n'a plus ni les moyens, ni l'énergie, ni l'envie d'être plus généreux qu'il ne peut l'être avec la misère du monde", a dit Marine Le Pen, après avoir dressé un bilan très noir de la situation en France.

"On ne peut plus accueillir personne, voila la réalité !", a-t-elle ajouté au moment où un nouveau sondage la donne en tête des intentions de vote en vue du premier tour de l'élection présidentielle en 2017.

Pour elle, seul le Front national "est là pour entendre le cri d'alarme des Français devant ce qu'il faut bien qualifier de submersion migratoire et de déstructuration avancée de notre identité nationale".

Et les "belles âmes qui nous demandent d'être généreux, charitables" face à l'afflux des réfugiés "sont en fait des âmes criminelles, (qui) poussent à une aggravation du problème" en créant un "appel d'air criminel" pour d'autres réfugiés.

CULPABILISER LES CONSCIENCES

L'Allemagne, dont elle critique l'emprise sur les politiques économiques européennes, est à ses yeux particulièrement responsable en poussant les Européens à accueillir des réfugiés.

"Sans doute l'Allemagne pense-t-elle à sa démographie moribonde, et sans doute cherche-t-elle encore à baisser les salaires et à continuer à recruter des esclaves via une immigration massive", a-t-elle dit.

"On instrumentalise la souffrance de ces pauvres gens qui traversent la Méditerranée, on instrumentalise la mort de ceux qui la trouvent au long de ces voyages organisés par des mafieux, on montre des photos, on exhibe la mort d'un enfant sans aucune dignité à la seule fin de culpabiliser les consciences européennes et de leur faire accepter la situation actuelle", a-t-elle encore dit. 

Marine Le Pen s'est de nouveau prononcé pour une réforme du code de la nationalité avec la suppression du droit du sol, la priorité nationale, la reconduite systématique des clandestins aux frontières ou encore de restreindre le droit d'asile. "L'asile est devenu une filière d'immigration clandestine comme une autre", a-t-elle estimé.

Candidate à la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, elle n'a que peu évoqué les élections régionales de fin d'année si ce n'est pour promettre une "fessée électorale" pour le Parti socialiste.

(Jean-François Rosnoblet, édité par Yann Le Guernigou)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.