Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Manuel Valls s'invite dans la pré-campagne présidentielle

Reuters 21/09/2016 à 10:06

MANUEL VALLS DÉFEND LA SOLIDARITÉ FACE À CEUX QUI FUSTIGENT L'ASSISTANAT

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre, Manuel Valls, s'invite dans la pré-campagne pour l'élection présidentielle de 2017 en défendant sur sa page Facebook la "solidarité" face aux arguments des candidats à la primaire de droite qui fustigent l'"assistanat".

"Je n’accepte pas que l’on traite 'd’assistés' plus de huit millions de nos compatriotes, jeunes qui cherchent un emploi, salariés modestes ou en formation, retraités avec des petites pensions", écrit-il dans une tribune publiée mercredi.

"Je n’accepte pas que l’on pointe du doigt les plus faibles, car c’est faire injure à des femmes, des hommes, des enfants pour qui la vie est dure", ajoute le chef du gouvernement. "C’est faire injure aussi à notre République en l’amputant d’une valeur essentielle : la solidarité."

Manuel Valls estime que la solidarité est une condition de la cohésion sociale et défend la réforme des minima sociaux, dont il entend lancer la première étape dans le cadre de la dernière loi de finances du présent quinquennat.

Cette première étape consistera notamment en une simplification de l'accès aux dix minima sociaux existants.

"Accéder à un revenu minimal ne doit pas être un parcours d’obstacles", explique le Premier ministre. "Nous savons que la complexité est une source d’inégalité supplémentaire."

Ainsi, à compter de 2017, un portail numérique permettra de voir tous les droits auxquels peut prétendre un allocataire en fonction de sa situation. Le gouvernement demandera par ailleurs un effort de coordination aux administrations pour qu'il n'y ait plus à fournir de façon répétée les mêmes justificatifs.

Le mode de calcul des prestations sociales sera aussi simplifié pour mettre fin au recalcul permanent du Revenu de solidarité active (RSA) et faciliter la transition vers la prime d'activité en cas de reprise d'un emploi pour compléter le salaire de ceux qui gagnent moins de 1.500 euros par mois.

Le gouvernement a par ailleurs décidé de mobiliser 50 millions d’euros supplémentaires en 2017 pour soutenir les départements qui souhaiteront, aux côtés de l’Etat, renforcer leurs politiques d’insertion.

Manuel Valls réaffirme enfin sa volonté d'ouvrir la piste d'une allocation unique universelle à partir de 18 ans, qui remplacerait les dix minima sociaux actuels.

"Le Gouvernement engagera un dialogue avec tous les acteurs pour construire une réponse souple, plus simple et donc plus efficace, qui prenne en compte les situations individuelles. Je crois que ce débat doit être ouvert", écrit Manuel Valls.

Son entourage reconnaît cependant que la mise en place de ce revenu garanti universel est un chantier à plus long terme, pour les années qui suivront la prochaine élection présidentielle.

(Emmanuel Jarry)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.