1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lozère : la résistance s'organise contre le repas végétarien
Le Point15/01/2020 à 06:50

C'est un petit département qui résiste encore toujours à l'envahisseur. La Lozère avec ses 76 000 habitants est vent debout contre l'expérimentation entrée en vigueur depuis le 1er novembre dernier qui vise à imposer un menu végétarien par semaine dans la restauration scolaire. Élus et représentants du monde agricole défendent l'importance de l'élevage dans la région, explique Le Figaro.L'affaire commence le 15 septembre 2018, sur les bancs de l'Assemblée nationale. Ce jour-là, dans le cadre des débats sur la loi alimentation, un groupe de députés entérine à travers un amendement une « expérimentation ». Les collectivités qui proposent deux menus doivent désormais proposer, au moins une fois par semaine et pendant deux ans, un repas végétarien aux écoliers. Si la mesure déplaît au ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, elle est pourtant entrée en vigueur depuis le 1er novembre 2019. Pour autant, deux mois plus tard, la Lozère ne rend pas encore les armes. Dans ce département, où 90 % de l'agriculture est liée à l'élevage, la chambre de l'agriculture se pose en héraut des circuits locaux. « La plupart des cantines se servent localement dans un rayon de 30 kilomètres. Il n'y a pas plus vertueux comme système. On diminue les engrais, les produits phytosanitaires? Quand on sait que des pays du monde entier nous envient nos animaux d'élevage, c'est incroyable que ce soient nos propres députés qui nous tirent une balle...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer