Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les représentants des organisations juives reçus à l'Elysée

Reuters11/01/2015 à 13:17

SELON LE CRIF, LES LIEUX JUIFS POURRAIENT FAIRE L'OBJET DE MESURES DE PROTECTION RENFORCÉES

PARIS (Reuters) - Les organisations juives de France, reçues dimanche par François Hollande, ont demandé une vigilance à la mesure de ce qu'ils considèrent comme "une situation de guerre", notamment sur les réseaux sociaux et dans les prisons.

Une prise d'otages dans une supérette casher à Paris a fait quatre morts vendredi, deux jours après la fusillade à la rédaction du journal Charlie hebdo qui s'est soldée par la mort de 12 personnes.

L'émotion mondiale provoquée par cette série d'attaques devait s'exprimer dimanche après-midi lors d'une manifestation à Paris, en présence d'une cinquantaine de chefs d'Etat et de gouvernement.

"Nous avons dit notre tristesse et notre colère, nous avons évoqué un certain nombre de mesures urgentes à prendre", a déclaré Roger Cukierman, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

"Il nous a été dit que toutes les écoles, toutes les synagogues seraient protégées, si nécessaire, au-delà de la police par l'armée", a-t-il ajouté dans la cour de l'Elysée.

Le grand rabbin de France, Haïm Korsia, a lui aussi jugé "fondamental" qu'une protection soit assurée "devant tous les lieux de la communauté juive".

"C'est très douloureux pour nous (...) d'entendre en 2015 en France, dans l'une des plus importantes démocraties du monde, que des juifs pourraient avoir peur", a-t-il dit.

PARTIR POUR ISRAËL ?

Roger Cukierman a demandé aux autorités de "travailler sur les réseaux satellites qui diffusent la haine des juifs sur des réseaux arabes".

"Il faut aussi que les prisons cessent d'être des lieux de formation de djihadistes, et puis si c'est nécessaire il faut que tous ceux qui sont supposés être des djihadistes sur le territoire national fassent l'objet de mesures préventives, peut-être électroniques", a-t-il ajouté. "Il faut que des mesures soient fortes parce que nous sommes dans une situation qui est une situation de guerre."

Interrogé sur la tentation de certains juifs de France de partir pour Israël, Roger Cukierman a dit "respecter leur décision". "Mais nous estimons que nous devons combattre en France contre tous les ennemis du judaïsme", a-t-il ajouté.

Sacha Riengewirtz, président de l'Union des étudiants juifs de France, a insisté sur l'importance de délivrer un message "plus fort que la terreur".

"'Je suis Charlie, je suis juif, je suis flic et nous sommes la République'. C'est le message que des milliers de personnes porteront aujourd'hui en ce temps d'unité nationale", a-t-il dit.

"J'ai retenu une phrase du président : aujourd'hui la France, aujourd'hui Paris est la capitale du monde, la capitale des libertés. Quand on attaque des juifs, quand on attaque des journalistes, c'est la démocratie qu'on veut assassiner, c'est la République qu'on veut frapper", a-t-il ajouté.

François Hollande se rendra à la grande synagogue de Paris après la manifestation républicaine, a annoncé l'Elysée.

(Elizabeth Pineau, avec Julien Ponthus, édité par Jean-Baptiste Vey)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.