Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les médecins poursuivent la dénonciation du projet de loi santé

Reuters12/03/2015 à 21:39

PARIS (Reuters) - Les organisations de médecins et d'étudiants en médecine espèrent réunir 20.000 personnes dimanche à Paris à l'occasion d'une grande manifestation unitaire contre le projet de loi santé qui prévoit, notamment, la généralisation du tiers payant.

Les médecins sont vent debout depuis des mois contre le projet qui, selon eux, n'apporte pas les réponses nécessaires pour préserver le système de santé français -réduire la place de l'hôpital, mieux former les médecins et rationaliser les parcours de soins.

"Si on a 20.000 personnes dans la rue dimanche, on aura déjà, je crois, réussi quelque chose de grand", a déclaré jeudi Sébastien Foucher, président de l'Association nationale des étudiants en médecine de France, lors d'une conférence de presse aux côtés des syndicats de médecins et internes.

"Est-ce qu'on sera plus? Peut-être. Tout le monde a des remontées de régions qui disent que le mouvement va être suivi à la fois parce qu'il y a opposition au projet de loi et puis il y a un malaise" sur la méthode, a-t-il ajouté.

Leur opposition se cristallise sur la généralisation du tiers payant, qui permet aux patients de pas avancer d'argent lors d'une consultation et que la ministre de la Santé Marisol Touraine a promis de généraliser d'ici fin 2017.

Le monde de la santé dit redouter une surcharge de tâches administratives qui nuirait à la mission médicale. "Nous voulons que la totalité des moyens disponibles soient utilisés à soigner la population et pas à administrer la santé", a dit Claude Leicher, président du syndicat MG France.

"On est aujourd'hui à 600 régimes complémentaires, 25 régimes obligatoires, opérés par 86 organismes différents (...) Nous ne ferons pas ce tiers payant compliqué. Si le système était simple (...) je pense que les médecins le prendraient."

Marisol Touraine, dont la mesure est populaire parmi les Français selon les sondages, a tenté d'apporter un début de réponse lundi en promettant une "garantie de paiement" pour les médecins qui adopteront le tiers payant.

Mais les organisations de médecins s'opposent au texte en bloc et la majorité en espère une réécriture, notamment grâce à des amendements transmis aux parlementaires, les autres réclamant son retrait pur et simple.

Ils estiment que le texte ne définit pas la "stratégie de santé" nécessaire pour relancer un système exsangue et dont le déficit pour 2014 devrait atteindre 11,7 milliards d'euros, contre 9,6 milliards prévus au départ.

Ils plaident pour davantage de "médecine ambulatoire", c'est-à-dire sans hospitalisation ou avec une hospitalisation très courte, et davantage de moyens pour l'organiser.

(Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.