Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les "loyalistes" du PS visent la majorité absolue

Reuters18/05/2015 à 14:05

LES "LOYALISTES" DU PS VISENT LA MAJORITÉ ABSOLUE

PARIS (Reuters) - La motion défendue par le courant du PS "loyaliste" vise la majorité absolue auprès des militants socialistes face aux "frondeurs", a déclaré lundi son premier signataire, le chef du parti Jean-Christophe Cambadélis.

"50,1%", a répondu ce dernier lors d'une conférence de presse où il était interrogé sur le score à partir duquel il s'estimerait satisfait des résultats du vote.

Quatre motions seront en lice jeudi pour recueillir le vote des adhérents lors d'un scrutin où les équilibres des instances du PS se joueront principalement entre la direction actuelle, les frondeurs emmenés par Christian Paul et la motion "non alignée" de Karine Berger.

Le Premier secrétaire a fait valoir qu'il se contenterait d'une majorité relative face aux frondeurs mais qu'il ambitionnait d'offrir une stabilité à son parti.

"Etre majoritaire absolu c'est mieux parce que je me bats pour une majorité stable", a-t-il précisé.

"Nous sommes en situation de l'emporter, cela dépend de la mobilisation, si l'abstention est importante on peut avoir un certain nombre de déconvenues", a-t-il ajouté.

Manuel Valls, dont la politique économique est dénoncée par l'aile gauche du PS, a également appelé les militants à aller voter pour défendre la ligne de la direction avant le Congrès de Poitiers, début juin.

"Rien n'est jamais joué avec un vote, c'est pour ça qu'il faut que les militants socialistes se mobilisent", a-t-il dit, invité sur la matinale de France Culture.

TRANCHER LE DÉBAT

"Ce congrès doit permettre de trancher ce débat sur le soutien à la politique économique et à la politique tout court que nous menons avec le président de la République", a-t-il estimé, insistant sur l'importance du congrès pour "la suite et la réussite de la dernière partie du quinquennat".

Une nouvelle crise lors du congrès pourrait mettre à mal les ambitions du couple exécutif, qui peine déjà à poser les premiers jalons d'une union de la gauche en vue de l'élection présidentielle de 2017.

La direction du PS espère une participation comprise entre 70.000 et 80.000 personnes sur les 131.000 militants actifs que compterait actuellement le parti.

Les militants ayant la possibilité de payer leur cotisation le jour du scrutin, la participation est difficile à anticiper et cela alimente les craintes de fraude relayées par les frondeurs.

Les premiers signataires des deux motions qui ont recueilli le plus de voix jeudi s'affronteront le 28 mai pour la présidence du PS.

Organisé les 5, 6 et 7 juin à Poitiers après les votes des militants, le congrès des socialistes interviendra cinq jours après celui de l'UMP, où l'organisation dirigée par Nicolas Sarkozy doit entériner ses nouveaux statuts et adopter son nouveau nom "Les Républicains".

(Julien Ponthus avec Chine Labbé édité par Yves Clarisse)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M156470
    18 mai15:36

    Ne vous tracassez pas, les frondeurs se ralieront, tels les moutons de panurge, ils finiront par rentrer dans le rang. Malgré tout, la mort du PS est programmée et inéluctable !

    Signaler un abus

  • calippe3
    18 mai15:29

    la trahison du PS envers les électeurs pour avoir nié les réalités et la crise et faire croire le contraire, c'est loyal vis à vis de l' électorat et vu la situation actuelle ...............

    Signaler un abus

  • quoa
    18 mai15:11

    loyalistes ou royalistes??elle doit se gausser la sego

    Signaler un abus

  • pichou59
    18 mai15:11

    certainement pas aux REGIONALES!!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.