1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les "hollandais" réfléchissent à un texte pour sauver le PS

Reuters13/04/2017 à 13:45

LES "HOLLANDAIS" RÉFLÉCHISSENT À UN TEXTE POUR SAUVER LE PS

PARIS (Reuters) - Les soutiens de François Hollande, rassemblés autour de Stéphane Le Foll, réfléchissent à la publication d'un texte visant à rassembler le PS en vue des élections législatives, a-t-on appris jeudi dans l'entourage du porte-parole du gouvernement.

Le projet est né des réunions régulièrement organisées depuis des années autour du ministre de l'Agriculture - chaque lundi depuis la fin de la primaire du PS de janvier.

S'ils affirment "ne pas vouloir mettre de bâtons dans les roues" du candidat du PS, l'ancien "frondeur" Benoît Hamon, les "hollandais" semblent vouloir éviter un éclatement du parti en cas de mauvais score au premier tour de la présidentielle.

A dix jours du vote, Benoît Hamon est pour l'instant en cinquième place dans les sondages d'intention de vote, parfois à moins de 10%, ce qui serait un score historiquement bas pour le PS sous la Ve République.

"L'idée est d'envoyer un message fort à tous les socialistes", a dit à Reuters un membre de l'entourage de Stéphane Le Foll. "Se rassembler autour de ce qu'est le Parti socialiste, l'histoire de la gauche".

"Les 'hollandais' sont convaincus de la nécessité d'adresser un message de survie du PS, de renforcement du parti en vue des législatives sur la base d'une ligne social-démocrate, de défense du quinquennat", ajoute-t-on. "Aujourd'hui leur rôle est de faire des ponts, d'éviter l'excommunication des uns et des autres".

Rédigé par l'historien socialiste Alain Bergounioux, le texte continue d'être amendé en vue d'une publication dont le moment fait encore débat.

"Comme cet appel n'est pas directement lié à la présidentielle, l'enjeu est qu'il ne soit pas mal interprété", dit-on de même source.

Élaboré avec l'accord de François Hollande et de la direction du Parti socialiste, ce texte témoigne des réflexions qui animent le PS, plus que jamais menacé de scission au terme d'un quinquennat difficile.

Nombre de ténors socialistes comme l'ancien Premier ministre Manuel Valls et le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian ont choisi de prendre parti pour le candidat d'En Marche ! Emmanuel Macron.

D'autres, comme Ségolène Royal, jugent positivement la campagne du leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

Dans un entretien publié ce jeudi dans Le Point, François Hollande fait part de ses inquiétudes à l'approche d'un premier tour incertain, et en appelle à "l'intelligence des Français".

(Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1084720
    13 avril15:57

    Alors au PS, on soutient Macron qui a, il est vrai bien participé à "l'action gouvernementale " du quinquennat et qui est "plus gentil" que Valls "qu'on n'aime pas", mais on voudrait bien avoir des députés pour faire rentrer les sous; problème car Macron a bien déclaré que les ex PS élus grâce à l'étiquette en marche seraient rattachés administrativement à EM : GROS PROBLEME !

    Signaler un abus

  • M7991925
    13 avril15:27

    Le PS a trouvé refuge chez Macron ! Les électeurs de droite, un temps égarés par les médias vont revenir au bercail et Fillon sera Président ! C'est le seul capable de redresser la France ! Et on veut l'alternance !

    Signaler un abus

  • M4189758
    13 avril14:54

    JPi - si je comprends bien ce texte fera suite au bouquin: un président ne devrait pas dire ça.

    Signaler un abus

  • M4189758
    13 avril14:52

    JPi - L'élu de la primaire n'est pas du PS mais du parti des frondeurs. Ca va de mal en pis.

    Signaler un abus

  • serval02
    13 avril14:52

    Un requiem serait de "bon ton"....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer