Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les hausses d'impôts ont légèrement les inégalités en 2013
Reuters19/11/2014 à 08:42

LES HAUSSES D'IMPÔTS ONT LÉGÈREMENT LES INÉGALITÉS EN 2013

PARIS (Reuters) - Les hausses des prélèvements obligatoires décidées par le gouvernement ont légèrement réduit les inégalités de niveau de vie en France l'an dernier, selon le Portrait social 2014 de l'Insee publié mercredi.

Ces mesures - gel du barème de l'impôt sur le revenu et de la prime pour l'emploi, fin de l'exonération fiscale des heures supplémentaires, tranche à 45% de l'impôt sur le revenu, réduction de l'avantage du quotient familial et de l'abattement pour frais professionnels - ont ainsi réduit de 1,7% le niveau de vie moyen des 10% les plus aisés contre 0,3% pour les autres.

Globalement, elles ont fait reculer de 0,6% le niveau de vie moyen.

Le rapport entre le niveau de vie moyen des 10% les plus riches et celui des 10% les plus modestes s'est établi à 6,5, alors qu'il aurait été de 6,6 sans ces mesures.

En 2013, 61% des ménages étaient imposés, soit 16,5 millions, et 55% des foyers fiscaux, précise l'institut de la statistique.

Les nouvelles mesures ont fait augmenter de 670.000 le nombre de ménages imposés et elles se sont traduites par une hausse de 280 euros de l'impôt sur le revenu en moyenne par ménage imposé.

L'impôt sur le revenu des 10% de ménages les plus aisés a augmenté de 800 euros en moyenne.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

24 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • fbordach
    20 novembre07:07

    On finira ainsi tous pauvres! C'est le changement...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer