Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les comptes de campagne de Marie-Arlette Carlotti rejetés

Reuters01/12/2014 à 17:04

REJET DES COMPTES DE CAMPAGNE DE MARIE-ARLETTE CARLOTTI

MARSEILLE (Reuters) - L'ancienne ministre socialiste Marie-Arlette Carlotti, tête de liste dans le troisième secteur de Marseille lors de l'élection municipale de mars dernier, a annoncé lundi que ses comptes de campagne avaient été rejetés.

La décision de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) repose sur un dépôt des comptes trop tardif par l'expert comptable mandaté par le Parti socialiste et des rectifications apportées après l'expiration du délai légal.

"J'ai été abusée par un expert comptable en qui j'avais toute confiance au regard de sa notoriété et de son expertise. Pourtant, il s'est autorisé à modifier la présentation de mon compte après la date limite de dépôt, sans même que j'en sois avertie et dans le seul but de corriger ses propres carences et ses erreurs", affirme Marie-Arlette Carlotti dans un communiqué.

L'ex-ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion du gouvernement de Jean-Marc Ayrault s'estime "victime de graves erreurs professionnelles", comme les autres têtes de listes PS-EELV à l'élection marseillaise dont certaines pourraient également voir leurs comptes de campagne rejetés.

Ce ne sera pas le cas, selon elle, pour ceux du chef de file du PS, Patrick Mennucci, ce dont se félicite la députée, sans toutefois se l'expliquer.

"Certes, huit comptes de campagne distincts sont présentés à la Commission mais la campagne électorale est unique, autour d'un seul projet, d'un seul leader, Patrick Mennucci, sorti vainqueur des primaires", dit-elle, précisant que les dépenses directement engagées sur son secteur ne représentaient que 27% de son budget.

"Il appartient aujourd'hui à celui qui a voulu diriger cette campagne municipale, avec le résultat électoral que nous connaissons, de prendre toutes ses responsabilités dans ce qui s'annonce comme une issue abracadabrantesque", ajoute-t-elle.

Ce rejet ouvre la voie à un non-remboursement par l'Etat de près de la moitié des frais de campagne engagés. Le tribunal administratif est également habilité à prononcer des peines d'inéligibilité pouvant atteindre trois ans.

(Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.