Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les achats de Noël pourraient augmenter sur internet

Reuters18/11/2015 à 11:33

LES VENTES EN LIGNE DEVRAIENT PROGRESSER À NOËL

PARIS (Reuters) - Le budget moyen alloué aux achats de Noël sur internet devrait progresser en France cette année, selon une étude qui a toutefois été réalisée avant les attentats de vendredi dernier.

Les commandes se sont arrêtées samedi, mais elles pourraient reprendre progressivement et certains observateurs estiment même que le e-commerce pourrait profiter d'un certain sentiment d'insécurité après ces attentats, qui peuvent dissuader les consommateurs de se rendre dans les grands magasins pour effectuer leurs achats.

"Aujourd'hui, nous ne sommes pas en mesure de savoir ce que sera leur impact. Quand des événements de cette ampleur se produisent, les gens sont mobilisés et n'ont pas la tête à consommer", a toutefois observé prudemment Marc Lolivier, délégué général de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance.

Selon l'étude annuelle réalisée par Médiamétrie pour le compte de la Fevad, les ventes en ligne sont attendues en hausse de 14%, avec un panier moyen en progression à 199 euros, contre 174 euros en 2014, dans un climat économique qui s'était révélé jusqu'à présent moins morose que l'an dernier.

"Sans être euphorique, le sentiment des consommateurs s'améliore (...) Il y a des indicateurs qui repassent au vert", a souligné Marc Lolivier dans un entretien à Reuters.

Ces prévisions font écho à celles du cabinet Deloitte qui estimait également, à la mi-novembre, que les Français s'apprêteraient à dépenser légèrement plus pour Noël.

La consommation des ménages a progressé de 0,9% au troisième trimestre en France, hors automobile, selon les données de la Banque de France, mais les attentats et leurs conséquences représentent un facteur de risque pour la fragile reprise de l'économie française.

Au total, les achats de Noël réalisés en ligne, qui pèsent pour environ 25% du chiffre d'affaires annuel du e-commerce, devraient totaliser 13 milliards d'euros cette année, selon l'étude, contre 11 milliards en 2014.

Comme l'an dernier, les produits culturels, les jeux, les jouets, les produits high tech ainsi que les articles de mode auront les faveurs des acheteurs en ligne qui recherchent des économies de temps et d'argent.

La Fevad, qui a également publié mercredi ses chiffres du troisième trimestre, a fait état d'une progression des ventes en ligne de 15% sur la période, à 15,5 milliards d'euros.

L'indice regroupant les 40 principaux sites français - agrégat permettant à la Fevad de mesurer l'évolution des ventes à périmètre constant - a quant à lui progressé de 12%, tiré par la mode, la décoration, le sport et le jardinage.

La croissance du e-commerce en France s'est fortement accélérée cette année, dépassant les prévisions des professionnels du secteur grâce à l'essor des places de marché, des transactions sur mobile et des sites collaboratifs.

Au total, la fédération professionnelle estime que les ventes sur internet devraient atteindre 65 milliards d'euros en 2015.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.