Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le pape François dit avoir négligé la classe moyenne

Reuters13/07/2015 à 18:16

LE PAPE FRANÇOIS ADMET AVOIR NÉGLIGÉ LA CLASSE MOYENNE

A BORD DE L'AVION PAPAL (Reuters) - Le pape François, qui a fait de la lutte contre la pauvreté l'un des thèmes dominants de son pontificat, a admis lundi qu'il s'était désintéressé à tort des difficultés éprouvées par la classe moyenne.

François s'est livré à ce rare mea culpa dans l'avion du retour vers le Vatican, après une tournée de huit jours en Amérique du Sud au cours de laquelle il a réitéré ses critiques contre le capitalisme.

Durant une séance de questions-réponses d'une heure avec les journalistes présents à bord, un membre de la petite assemblée lui a demandé pourquoi il n'évoquait jamais la question de la classe moyenne, "qui travaille et paye des impôts".

François a aussitôt remercié son interlocuteur pour sa "judicieuse rectification".

"Vous avez raison. Ne pas y songer est une erreur de ma part.", a-t-il répondu, avant de s'expliquer.

"Le monde est polarisé", a-t-il avancé. "La classe moyenne est de plus en plus réduite. La polarisation entre les riches et les pauvres est grande. C'est un fait. Et, peut-être, ce phénomène m'a-t-il conduit à ne pas prendre en compte [les difficultés rencontrées par la classe moyenne]", a ajouté le pape argentin.

Le souverain pontife, qui doit se rendre à Cuba et aux Etats-Unis en septembre, a également dit qu'il comptait ouvrir un dialogue avec les Américains, dont certains se sont émus de ses critiques récurrentes dirigées contre le système économique mondial et le capitalisme.

"J'ai entendu dire que certaines critiques venaient des Etats-Unis. Je n'ai pas eu le temps d'y réfléchir, mais chaque reproche doit être entendu, examiné et susciter un dialogue", a dit François.

Lors de son déplacement en Equateur, en Bolivie et au Paraguay, trois pays qui comptent parmi les plus pauvres du continent sud-américain, le pape a une nouvelle fois exprimé sa désapprobation vis-à-vis de l'ordre économique mondial. Aux Etats-Unis, certains ont entendu ses propos comme une critique de l'"American Way of Life".

François a par ailleurs livré son sentiment sur la crise de la dette grecque qui, a-t-il dit, ne doit surtout pas se reproduire ailleurs.

"J'espère qu'ils vont trouver une solution au problème grec et qu'ils vont trouver un moyen de superviser les choses pour que le même problème ne frappe pas d'autres pays. Cela nous aidera à aller de l'avant, car les prêts et les dettes sont un cercle vicieux", a expliqué François.

(Philip Pullella, Simon Carraud pour le service français, édité par Guy Kerivel)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.