1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le "New York Times" accable Emmanuel Macron
Le Point09/09/2017 à 08:39

« ?Emmanuel Macron va lui aussi échouer.? » Les mots de Chris Bickerton ne portent guère à l'optimisme. Dans son édito pour le prestigieux New York Times, ce professeur de politique européenne à l'université de Cambridge s'interroge sur les raisons de la nette baisse de popularité du président français, qui a perdu 24 points dans les sondages depuis le mois de juillet et se situe aujourd'hui autour des 40 % d'opinions favorables.

Pour l'universitaire, ce désamour est la conséquence de la faiblesse du projet d'Emmanuel Macron, qu'il estime « ?bien trop centré sur sa personnalité? ». « ?Son attrait vient essentiellement de sa jeunesse, de son dynamisme, de son allure et de ses qualités oratoires. [Mais] une fois que le charme est rompu, il ne reste rien à ses soutiens pour l'apprécier.? »

Pour Chris Bickerton, Emmanuel Macron ? « ?l'enfant chéri de l'élite libérale mondiale? » ? a perdu son aura construite autour de son image anti-establishment à cause de son « ?attitude arrogante vis-à-vis du pouvoir? ». Et l'intellectuel de citer sa déclaration au sujet d'« ?une présidence plus jupitérienne », son discours au Congrès de Versailles, ou encore ses propos au sujet de la loi travail qu'il vend comme « ?une révolution copernicienne ». « ?Beaucoup de Français se sont hérissés de ces accents monarchiques? », écrit l'éditorialiste.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aerosp
    08 septembre22:36

    Il n'a pas entendu le grondement de la majorité des Français lors de la campagne présidentielle

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer