Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le maire d'Ajaccio va démissionner, sans faire appel

Reuters24/10/2014 à 22:43

LE MAIRE D'AJACCIO NE FERA PAS APPEL DE L'ANNULATION DE SON ÉLECTION MAIS SE REPRÉSENTERA

AJACCIO Corse du Sud (Reuters) - Le maire UMP d'Ajaccio (Corse du Sud), Laurent Marcangeli, dont l'élection a été annulée cette semaine par la justice, annonce dans un entretien à Corse-Matin qu'il ne fera pas appel de la décision mais entend à nouveau briguer la mairie.

Le tribunal administratif a annulé l'élection, le 30 mars dernier, du député UMP qui avait battu le maire sortant divers gauche Simon Renucci par 281 voix d'écart, au motif que des "manoeuvres frauduleuses" avaient entaché le scrutin.

Les juges avaient notamment retenu une augmentation très importante du nombre de procurations au second tour (640 de plus qu'au premier tour).

Dans l'édition de samedi du quotidien, Laurent Marcangeli assure qu'il présentera sa démission lors du conseil municipal du 27 octobre.

"Il y a eu une défaillance collective dans le système d'établissement des procurations à tous les niveaux, chez nous, chez nos adversaires et au sein même du commissariat d'Ajaccio, mais le plus grave, c'est de laisser penser que les voix ont été volées", dit-il.

"Que les Ajacciens ne se méprennent pas, ils n'ont pas élu un voyou à la tête de la Ville", assure le député qui entend être réélu, même si une enquête judiciaire pour fraudes et achat de voix, ouverte par le parquet d'Ajaccio, pourrait changer la donne.

"J'irai à nouveau à la rencontre des Ajacciens, je leur donnerai la parole en répondant aux questions sans me dérober", ajoute Laurent Marcangeli.

"Nous remettons notre responsabilité entre les mains des Ajacciens, eux seuls ont le pouvoir. Ils me l'ont confié un temps, je le leur rends. A eux de dire ce qu'ils souhaitent désormais, la liste que j'ai conduite sera représentée sans varier d'un iota."

L'annulation de l'élection nécessite l'installation provisoire d'une "équipe composée d'anciens élus et de personnalités de la société civile pour gérer les affaires courantes dans un délai d'une semaine", a précisé à Reuters une porte-parole de la préfecture de Corse du Sud.

Un nouveau scrutin aura lieu dans les trois mois, dans un climat politique particulièrement tendu. "Fin janvier au plus tard, on revotera à Ajaccio", a-t-elle dit.

(Roger Nicoli, édité par Gregory Blachier)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.