Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le dépôt de bilan de la SNCM inquiète dans le port de Marseille

Reuters31/10/2014 à 21:25

LE DÉPÔT DE BILAN DE LA SNCM INQUIÈTE DANS LE PORT DE MARSEILLE

MARSEILLE (Reuters) - Le dépôt de bilan de la SNCM, programmé lundi prochain, provoquait vendredi une vive inquiétude sur la place portuaire de Marseille et chez les responsables politiques locaux en raison de l'effet domino qu'il pourrait entraîner.

Robert Martinetti, à la tête d'un collectif de sous-traitants de la SNCM qui pèse plus de 1.200 emplois, ne cache pas son désarroi vis-à-vis d'un redressement judiciaire "inéluctable puisque voulu par les actionnaires".

"Mais on a des entreprises qui réalisent d'importants chiffres d'affaires avec la SNCM et qui se retrouvent sans aucune visibilité", dit-il à Reuters. "Certaines vont réduire la voilure, d'autres ont commencé à péricliter avec ce spectre du dépôt de bilan que l'on traîne depuis plusieurs mois."

Ce chef d'entreprise de 63 ans chiffre à environ 80 millions d'euros les retombées financières induites par la Société nationale maritime Corse-Méditerranée compagnie maritime sur l'économie locale.

"Cela va être une catastrophe sociale à grande échelle, surtout si on se dirige vers une liquidation des biens", redoute pour sa part l'adjoint aux finances de la municipalité UMP de Marseille, Roland Blum.

"Marseille et son port ne peuvent pas subir une nouvelle crise sociale qui affecterait des dizaines d'entreprises sous-traitantes et des milliers de familles", renchérit le président socialiste de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Michel Vauzelle.

La SNCM emploie 1.508 salariés en CDI, environ 400 salariés réguliers en CDD et un volant de 300 à 500 saisonniers. La sous-traitance représente 1.200 emplois induits à Marseille et 800 en Corse.

Le président du directoire de la compagnie détenue à 66% par Transdev, coentreprise de Veolia et la Caisse des dépôts, à 25% par l'Etat et à 9% par les salariés, doit se rendre lundi au tribunal de commerce de Marseille pour déposer le bilan.

Pour l'actionnaire majoritaire comme pour le gouvernement, une procédure collective était jugée indispensable pour purger le passif européen et faciliter la recherche d'un repreneur.

Le groupe Transdev a donc réclamé vendredi le remboursement des avances de trésorerie consenties à la compagnie maritime, qui n'a désormais plus d'autre choix que de se déclarer en cessation de paiement. (voir)

"Je suis pourtant sceptique sur l'effacement des dettes européennes par le seul biais du redressement judiciaire et donc sur la possibilité de présenter à un repreneur une société viable sans ces casseroles", estime Robert Martinetti.

De source proche de la direction du port de Marseille, on indique que les problèmes de la SNCM pèsent déjà sur le port de Marseille et pourraient avoir d'importantes répercussions sur l'ensemble de la filière maritime.

"La crainte d'un conflit social particulièrement violent font que certaines entreprises hésitent à venir travailler sur le port de Marseille par crainte d'un blocage", dit-on.

(Jean-François Rosnoblet, édité par Gregory Blachier)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.