1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le début de la fin pour Angela Merkel ?
Le Point05/09/2016 à 11:44

Les élections en Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, ce petit Land pauvre quasi insignifiant, enclavé à l'extrême est de l'Allemagne, le long de la Baltique, n'auraient déclenché aucune passion si ses électeurs n'avaient pas, lors des régionales d'hier, décidé de punir sévèrement Angela Merkel. Non seulement la CDU ? le parti de la chancelière ? s'effondre avec 19 % des voix, mais ce gros tanker démocratique se fait aussi doubler par l'AfD, la nouvelle extrême droite allemande, qui se présentait pour la première fois dans la région et ratisse d'un coup 20,8 % des voix. Un résultat spectaculaire : l'AfD est, du jour au lendemain, propulsée deuxième force politique après le SPD, qui, avec 30,6 % des voix, perd du terrain, mais continuera à gouverner le Land en alliance avec la CDU minoritaire. Le parti de la chancelière doit se contenter de la troisième place.

L'Allemagne a du mal à faire face à ses réfugiés

Pas besoin de grandes analyses savantes pour décrypter ce résultat. Cette élection équivalait à un référendum : pour ou contre les réfugiés et les transformations que leur arrivée massive est en train d'engendrer en Allemagne. Les électeurs du Meckpom, comme on surnomme cette région, protestent à cor et à cri contre la décision prise en solo par Angela Merkel il y a tout juste un an d'ouvrir les portes de l'Allemagne aux milliers de réfugiés amassés dans des conditions...

Lire la suite sur Le Point.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • simeoi.j
    05 septembre19:41

    Après les présidentielles de 2017,Il sera urgent de sortir de l'euro, par un référendum!Avantage, avec un eurofranc dévalué par rapport euromark, nos émigrés de toute nature feront le bon choixeux même!!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer