Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le coronavirus, une arête pour la consommation de poissons
Le Point07/04/2020 à 16:26

Si les Français consomment beaucoup de poissons à l'extérieur, ils en mangent rarement à leur domicile. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Les pêcheurs français sont sur terre. Près des trois quarts des 4 000 bateaux qui composent la flotte globale sont à quai. La demande en poissons est en forte baisse, car, d'une part, les restaurants, les écoles, ou encore les exportations, qui pèsent pour 40 % du chiffre d'affaires de la filière (un milliard), sont à l'arrêt, mais aussi car les consommateurs en supermarché se détournent de ce produit. « Depuis le début du confinement, on tâtonne jour après jour », reconnaît Marion Fischer, déléguée générale de France Filière Pêche, l'association interprofessionnelle qui réunit tous les maillons de la filière, des producteurs aux commerçants, en passant par les mareyeurs et les grossistes.

Lire aussi Du pré à l'assiette, les coulisses de la « voie sacrée »

« Les Français sont habitués à consommer beaucoup de poissons à l'extérieur de leur domicile. Pendant le confinement, ils ne compensent pas en en consommant davantage à la maison », souligne Julien Lamothe, de l'association nationale des organisations de producteurs de la pêche maritime et des cultures marines (Anop). Et d'ajouter : « Les produits que nous avons l'habitude d'exporter sont bien valorisés. C'est compliqué pour nous de trouver un équilibre économique. »

Le saviez-vous ?Les Français consomment en moyenne 34,2 kilos de poissons, coquillages, crustacés par an (source Insee)

Les grandes surfaces ont

... Lire la suite sur LePoint.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • missiles
    07 avril18:15

    Surpêcher pourquoi faire ? des stocks ? Arrêtez de vous faire peur par avance. Maintenant, acheter du poisson, moi je veux bien mais il faut qu'il y en ait dans les rayons.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer