Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le conseil scientifique ne s'oppose pas à la tenue des municipales en juin
Reuters19/05/2020 à 10:37

LE CONSEIL SCIENTIFIQUE NE S'OPPOSE PAS À LA TENUE DES MUNICIPALES EN JUIN

PARIS (Reuters) - Le conseil scientifique, sur lequel s'appuie l'exécutif depuis le début de l'épidémie de coronavirus, ne s'oppose pas formellement dans un avis rendu mardi à la tenue du second tour des élections municipales en juin tout en évoquant des risques sanitaires "importants" inhérents à la campagne électorale.

"Le Conseil scientifique tient à souligner que la situation sanitaire s'est nettement améliorée par rapport au début du confinement", peut-on lire dans cet avis. "Par contre, il est difficile d'anticiper une situation incertaine pour les semaines à venir."

Il y a des "risques sanitaires importants liés à la campagne électorale", poursuit l'instance, dont les avis ne sont pas systématiquement suivis par l'exécutif. "Si des élections sont organisées, l'organisation de la campagne électorale devra être profondément modifiée."

"Il est par contre possible et nécessaire de sécuriser les opérations électorales proprement dites afin de réduire les risques qui leur sont associés", ajoute le conseil qui souligne que "d'un point de vue sanitaire, la tenue d'un seul tour de scrutin, quelle que soit la date retenue, est de nature à réduire les risques sanitaires au sens statistique."

Dans ce contexte, il appelle les autorités à "tenir compte de la situation épidémiologique dans les 15 jours précédant la date décidée du scrutin, ainsi qu'à une surveillance soutenue 15 jours après le scrutin."

En dépit de l'épidémie de coronavirus, l'exécutif avait choisi de maintenir le premier tour des municipales, le 15 mars dernier, en imposant des mesures sanitaires strictes. Deux jours plus tard, le 17 mars, il ordonnait le confinement de la population et reportait sine die le second tour prévu le 22 mars.

Le gouvernement a depuis fait savoir qu'il n'annoncerait sa décision concernant la date du scrutin qu'après avoir reçu le rapport du conseil scientifique, qui l'appuie depuis le début de l'épidémie de coronavirus, et après avoir consulté les principaux partis politiques à ce sujet.

Sur les 35.000 communes de France, 30.000 conseils municipaux ont été élus au premier tour.

(Marine Pennetier, édité par Jean-Philippe Lefief)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • janaliz
    19 mai11:45

    Interdites les réunions ! C'est bien le problème, et c'était déjà le cas au 1er tour. Nous sommes devant un déni de démocratie.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer