Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Le chavisme à l'épreuve des urnes au Venezuela

Reuters 06/12/2015 à 21:25

LES VÉNÉZUELIENS AUX URNES

par Brian Ellsworth et Andrew Cawthorne

CARACAS (Reuters) - Les Vénézuéliens ont voté dimanche pour renouveler leur assemblée législative, un scrutin qui pourrait sanctionner les socialistes au pouvoir face à la crise économique que traverse le pays.

Les "chavistes" pourraient ainsi essuyer leur première défaite à l'Assemblée nationale depuis l'accession au pouvoir du défunt président Hugo Chavez en 1999, selon les sondages.

Les dernières enquêtes d'opinion montrent cependant que la cote de popularité du président Nicola Maduro, qui a succédé à Hugo Chavez après la mort de ce dernier en mars 2013, est remontée en fin de campagne électorale, pendant laquelle le chef de l'Etat s'est dépensé sans compter.

Cela pourrait signaler une victoire de l'opposition plus courte que prévue initialement, notent des analystes.

Les bureaux de vote fermeront à 18h00 (22h30 GMT) et les résultats sont attendus vers 22h00 (02h30 GMT lundi).

Remporter la majorité des 167 sièges de l'Assemblée nationale permettrait à l'opposition de briser l'aura d'invincibilité qui entoure le chavisme, et marquerait un autre basculement à droite sur l'échiquier politique latino-américain, après la victoire du libéral Mauricio Macri le 22 novembre à la présidence argentine.

"Notre tour est arrivé", assure Diana Rodriguez, enseignante et mère de deux enfants interrogée dans un quartier opulent de l'est de Caracas.

Habillée de blanc en signe de solidarité avec Leopoldo Lopez, un chef de l'opposition emprisonné, elle ajoute: "A d'autres époques, on allait voter dans le doute et avec pessimisme. Cette fois, tout le monde est clair. Ce pays n'est plus chaviste. Chavez est mort et personne ne peut supporter celui qui l'a remplacé et a coulé notre beau pays."

PROGRAMMES SOCIAUX

Invoquant au contraire la figure d'Hugo Chavez, Nicola Maduro a appelé le "peuple chaviste" à se mobiliser pour la victoire.

L'un des principaux messages asséné par le gouvernement pendant la campagne est que l'opposition démantèlera les programmes sociaux de lutte contre les inégalités mis en place sous Chavez.

Les commentateurs politiques notent que le parti socialiste bénéficie de la répartition géographique des sièges qui favorise traditionnellement les zones rurales progouvernementales au détriment des villes.

Si l'opposition remportait les deux tiers des voix, elle aurait le pouvoir de limoger les ministres du gouvernement ou de renouveler les membres du Conseil national électoral, qu'elle accuse de favoriser systématiquement le parti au pouvoir.

Avec une majorité simple, l'opposition pourrait adopter une loi d'amnistie pour obtenir la libération de Leopoldo Lopez, arrêté pendant les manifestations antigouvernementales de 2014.

Elle pourrait également ouvrir des enquêtes parlementaires sur des organismes d'Etat ou réclamer la publication d'indicateurs économiques tenus secrets depuis que l'économie nationale traverse de grosses difficultés.

Membre de l'Opep, le Venezuela est fortement affecté par la chute des cours sur le marché du pétrole, connaît une inflation galopante et subit des pénuries chroniques.

Ces élections législatives n'auront pas un impact immédiat sur le mandat présidentiel de Nicola Maduro, qui expire en 2019. Mais l'opposition pourrait tenter d'organiser un référendum sur la destitution du chef de l'Etat en 2016, à condition de récolter environ 4 millions de signatures.

(Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.