Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La mission Rosetta vit ses dernières minutes

Reuters30/09/2016 à 12:31

FIN DE COURSE POUR LA SONDE ROSETTA

par Victoria Bryan

BERLIN (Reuters) - Douze ans après son lancement, la sonde Rosetta vit ses derniers instants ce vendredi, se rapprochant de la surface de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, qu'elle a étudiée de près ces deux dernières années.

D'après les calculs des scientifiques du centre opérationnel de l'Agence spatiale européenne (ESA) à Darmstadt, en Allemagne, qui ont initié la "manoeuvre de collision" dans la nuit, la sonde devrait s'écraser sur "Tchouri" à 10h38 GMT, 12h38 heure de Paris. Il faudra une quarantaine de minutes pour que la confirmation parvienne sur Terre.

"Nous ne voulons pas d'une tournée du grand retour. Nous allons finir de manière très rock'n roll", a souligné vendredi matin Matt Taylor, l'excentrique responsable scientifique de la mission reconnaissable à ses tatouages et ses chemises chamarrées.

Les données recueillies par la mission Rosetta, notamment grâce au petit atterrisseur Philae qui s'est posé à la surface de cette comète, ont permis à la communauté scientifique de mieux comprendre comment se sont formées la Terre et les autres planètes du système solaire.

Dans les dernières heures de sa descente contrôlée vers la comète, Rosetta a continué de prendre des photos rapprochées du corps céleste et de recueillir des données sur les gaz près de la surface qui pourraient s'avérer cruciales à la compréhension de la formation des comètes.

"Nous ne sommes pas allés avec Rosetta dans les deux derniers kilomètres (au-dessus de la surface de la comète) et nous pensons qu'ils sont essentiels à la compréhension de la façon dont les gaz et la poussière s'échappent de la surface pour gagner l'atmosphère extérieure", expliquait récemment Matt Taylor à Reuters.

PLUS DE SIX MILLIARDS DE KM

Alors que Rosetta a passé plus de deux années dans la banlieue de la comète à recueillir des données, sa distance avec le Soleil atteint maintenant un point où l'énergie solaire devient trop faible pour la recharger et permettre la transmission de ses données.

Ceux qui ont travaillé à la mission Rosetta s'accordent à dire que la sonde, qui a parcouru plus de six milliards de kilomètres dans l'espace depuis son lancement en mars 2004, a dépassé de loin les attentes des scientifiques, en tenant bon aussi longtemps.

Elle a envoyé en novembre 2014 l'atterrisseur Philae vers la surface de la comète, exploit de haute précision même si l'engin s'est retrouvé coincé dans une fissure plongée dans l'ombre, sans pouvoir être rechargé en énergie solaire.

Rosetta a détecté des composés organiques sur la comète, renforçant l'idée que les comètes ont répandu les éléments chimiques de base de la vie, il y a longtemps, sur Terre et dans le système solaire.

"Nous n'avons fait qu'effleurer la surface de la science. Cette mission s'achève, mais la science va se poursuivre de nombreuses années", a poursuivi Matt Taylor.

Pour Daniel Brown, expert en astronomie à la Trent University de Nottingham, les images envoyées par la mission Rosetta auront été "aussi puissantes que les premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune".

(Eric Faye et Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.