1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La menace de Nadine Morano contre Nicolas Sarkozy
Le Point22/08/2014 à 22:22

Nadine Morano lors d'un meeting des Amis de Nicolas Sarkozy le 20 février 2013 à Paris, Photo d'illustration.

Nadine Morano prend ses distances avec Nicolas Sarkozy. Dans un entretien donné au magazine Marianne, l'ancienne ministre chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle menace en effet l'ex-chef d'État de "faire campagne contre lui"."Aujourd'hui, c'est une nouvelle page qui s'ouvre, je ne le suivrai pas sans conditions", assure-t-elle avant d'expliquer que "le gouvernement c'était une concentration d'énarques, ce n'était pas représentatif de la France. Puis, il y a eu l'ouverture, on a signé des portefeuilles à des gens qui ont appelé à voter François Hollande en 2012". Et Nadine Morano d'avertir Nicolas Sarkozy : "Qu'il recommence ces conneries et je ferai campagne contre lui".La députée européenne n'apprécie notamment pas que l'ancien président garde des contacts avec des cadres de l'UMP qui n'ont pas caché leur envie d'indépendance. En ligne de mire de Nadine Morano : la candidate à la mairie de Paris Nathalie Kosciusko-Morizet mais aussi le député UMP Laurent Wauquiez. "Il sait que je lui (Nicolas Sarkozy, NDLR) porte de l'affection mais quand je le vois aller chercher des gens qui lui crachent à la figure, je ne vois pas l'intérêt", affirme notamment Nadine Morano."C'est à lui de choisir les bons"Ce n'est pas la première fois que celle qu'"on fait toujours passer pour l'ultra-sarkozyste de choc" s'en prend à l'ancien président. Il y a près de deux semaines, Nadine Morano a en effet fustigé dans les colonnes du...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer