1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La grève reconduite à Radio France pour le 27e jour consécutif
Reuters13/04/2015 à 17:48

GRÈVE RECONDUITE À RADIO FRANCE POUR LE 27E JOUR

PARIS (Reuters) - La grève à Radio France a été reconduite mardi pour le 27e jour consécutif et le personnel demande la prolongation de la médiation gouvernementale, jugée jusqu'ici insuffisante, a-t-on appris lundi de sources syndicales.

Au terme de trois jours de discussions, les salariés étaient appelés à se prononcer lundi en assemblée générale sur le texte de compromis soumis la veille au soir par le médiateur Dominique-Jean Chertier, nommé le 9 avril par le gouvernement.

La poursuite de la grève a été votée sous les applaudissements à la majorité, moins 11 voix contre et 25 abstentions, selon la CGT. Les syndicats précisent sur Twitter que les salariés réclament "24 heures de plus au médiateur pour que se mette en place une réelle médiation". Une lettre en ce sens est transmise au ministère de la Communication.

Les salariés se déclarent déçus des propositions du médiateur, mandaté par la ministre de la Communication pour favoriser les conditions d'une sortie de crise.

Ils jugent notamment que son texte, censé ouvrir "la voie d'un compromis" selon Fleur Pellerin, ne donne aucune garantie sur l'emploi alors que le plan stratégique du PDG de Radio France, Mathieu Gallet, prévoit une réduction nette d'effectifs de 250 à 330 équivalents temps plein avec 300 à 380 départs volontaires.

Le plan prévoit en outre une réforme des deux orchestres symphoniques de Radio France et une mutualisation des programmes des radios locales de France Bleu.

Le médiateur avait fait savoir que dans l'hypothèse du rejet de ses propositions, il arrêterait là sa mission et laisserait les personnels négocier de nouveau directement avec la direction.

(Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7361806
    13 avril18:36

    Vive la CGT ;un camarade en grève peut tout bloquer !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer