Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La gauche de la gauche française se réjouit des résultats grecs

Reuters26/01/2015 à 08:43

LA GAUCHE DE LA GAUCHE FRANÇAISE SE RÉJOUIT DE LA VICTOIRE DE SYRIZA

PARIS (Reuters) - Plusieurs responsables de la gauche de la gauche, socialistes, écologistes et représentants du Front de gauche se sont réjouis dimanche de l'arrivée en tête des législatives grecques du parti de la gauche radicale Syriza, qui envoie selon eux un signal au reste de l'Europe.

Sans aller aussi loin, le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a lui aussi salué le succès de Syriza, écrivant sur Twitter que "la victoire d'un parti de gauche est toujours une bonne nouvelle pour le Parti socialiste."

Le parti anti-austérité grec Syriza, qui s'est engagé à renégocier la dette publique avec les créanciers internationaux, a facilement remporté les élections législatives de dimanche avec 36,3% des voix mais pourrait rater de justesse la majorité absolue en sièges, selon les premières projections officielles.

"La victoire de Syriza (est) une chance pour la Grèce mais aussi pour L'Europe. Elle offre un point d'appui à tous ceux qui veulent changer l'Union Européenne", écrit sur Twitter le député PS Emmanuel Maurel, de l'aile gauche du parti.

Dans un communiqué, son collègue Pouria Amirshahi estime que Syriza et ses alliés "déverrouillent la situation politique européenne". "Il est temps pour la France de poser, avec la Grèce aujourd'hui et l'Espagne demain, les bases d'une autre cohérence économique."

Jean-Luc Mélenchon, qui dit travailler en France à une alliance avec les écologistes sur le modèle de Syriza, a dit sur BFM TV avoir le sentiment "d'un moment historique."

"L'EXEMPLE VIENT DU SUD"

"C'est un grand soir démocratique", a-t-il dit. "Peut-être que nous tenons l'occasion de refonder l'Europe."

Sur BFM TV, le secrétaire national du Parti communiste Pierre Laurent a dit voir dans ces résultats un espoir pour "tous ceux qui, en Europe, refusent les politiques d'austérité".

Le porte-parole d'Europe-Ecologie Les Verts, Julien Bayou, a appelé à émuler l'action de Syriza en France.

"Il va falloir qu'on travaille", a-t-il dit sur iTELE. "On a aussi besoin en France de changer de politique (...) L'exemple vient du Sud."

Par la voix de son vice-président Florian Philippot, le Front national a aussi salué ces résultats, dans lesquels il a dit voir sur Twitter une "gifle pour la caste UMPS européiste."

Une victoire de Syriza, en tête des sondages depuis plusieurs mois, constitue une première dans la zone euro avec la possible constitution d'un gouvernement ouvertement opposé aux contreparties exigées par l'Union européenne et le Fonds monétaire international pour sauver le pays de la faillite.

À droite, le principal parti d'opposition a dit "prendre acte" du choix du peuple grec.

"L'UMP espère que les efforts (menés depuis trois ans) (...) ne seront pas dilapidés, ce qui conduirait la Grèce à des difficultés encore plus graves", dit dans un communiqué Pierre Lellouche, délégué général aux relations internationales.

"L'appartenance à la zone euro implique que chacun de ses membres, par-delà les choix politiques légitimes, respectent ses engagements ainsi que les règles communes."

(Chine Labbé)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.