Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La France réclame une réunion sans délai sur la trêve en Syrie

Reuters29/02/2016 à 12:34

LE CHEF DE LA DIPLOMATIE FRANÇAISE VEUT UNE RÉUNION SUR LA TRÊVE EN SYRIE

par John Irish

GENEVE (Reuters) - Jean-Marc Ayrault a appelé lundi à la tenue sans délai d'une réunion de la "task force" chargée d'observer le respect du cessez-le-feu en Syrie après avoir reçu des informations faisant état d'attaques sur des zones tenues par l'opposition modérée.

"Nous avons reçu des indications selon lesquelles les attaques, y compris aériennes, se poursuivent contre des zones contrôlées par l'opposition modérée", a dit le chef de la diplomatie française à des journalistes à Genève.

"Tout ceci doit naturellement être vérifié", a-t-il ajouté. "La France a donc demandé que la task force chargée de surveiller la mise en oeuvre de la cessation des hostilités se réunisse sans délai".

Selon une source occidentale, la task force devrait se réunir à 15h00 ce lundi à Genève.

"On attend des explications des Russes sur les frappes de dimanche", a dit cette source.

Entrée en vigueur vendredi dernier à minuit, la trêve, qui ne concerne pas les opérations contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) et du Front al Nosra, semble globalement respectée bien que plusieurs violations aient été signalées.

Selon des rebelles sur le terrain et l'observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) basé à Londres, des frappes aériennes ont été menées contre six villes et villages à l'ouest et au nord d'Alep et un village de la province d'Hama, dans le centre du pays.

L'opposition au régime de Bachar al Assad a accusé la Russie, alliée du régime et engagée militairement en Syrie depuis septembre, d'avoir procédé à ces frappes.

Le DRAME SYRIEN EST UN TEST, DIT AYRAULT

Conclue sous l'égide des Etats-Unis et de la Russie, la trêve doit permettre l'ouverture de nouveaux pourparlers de paix pour tenter de trouver une issue à la guerre qui a déjà fait plus de 250.000 morts et 11 millions de réfugiés et déplacés depuis mars 2011.

L'émissaire spécial de l'Onu pour la Syrie, Staffan de Mistura a annoncé la semaine dernière son intention d'organiser trois semaines de discussions de paix à partir du 7 mars.

Les précédentes négociations avaient été interrompues début février en raison d'une offensive de l'armée syrienne, épaulée par l'armée russe, contre des rebelles dans la région d'Alep.

Dans son discours à Genève à l'occasion de la 31e session du conseil des droits de l’Homme, Jean-Marc Ayrault a pointé la responsabilité du régime de Damas et "la barbarie de Daech" (acronyme arabe de l'EI).

"Depuis cinq ans, le régime de Damas commet, sans relâche, des crimes contre l’Humanité. Il torture, il assassine, il affame en toute impunité", a-t-il souligné.

"Je n'oublie pas la barbarie de Daech qui terrorise, avec une cruauté et une abjection rarement égalées, les peuples irakien et syrien, et qui répand la terreur jusqu’au coeur de l’Europe. Nous devons la combattre avec détermination."

Pour le chef de la diplomatie française, "le drame syrien est le test à l'aune duquel notre action en faveur des droits de l'homme sera jugée."

"Pour l'instant c'est un échec", a-t-il reconnu devant des journalistes.

(avec Marine Pennetier à Paris, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.