Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Cour des comptes épingle le fonctionnement de la BPI

Reuters20/10/2016 à 22:37

LA BPI ÉPINGLÉE PAR LA COUR DES COMPTES

PARIS (Reuters) - Flambée des salaires, véhicules de fonction et frais de taxis : la Cour des comptes estime que la Banque publique d'investissement (Bpifrance) joue son rôle mais épingle son fonctionnement, selon un rapport dévoilé jeudi par Le Point.

La création fin 2012 de Bpifrance grâce à la fusion du Fonds stratégique d'investissement (FSI), d'Oséo et d'une filiale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) était une promesse de campagne de François Hollande.

Sur les missions et les réalisations de l'institution, le constat de la Cour des comptes est "plutôt encourageant", selon Le Point. En revanche, les "Sages" critiquent les abus dont bénéficieraient surtout ses cadres.

Dans un communiqué, la Cour des comptes déplore pour sa part cette publication, soulignant qu'il s'agit "d'observations provisoires" et que "la procédure contradictoire" qui permet à l'organisme de s'expliquer "n'est pas achevée".

Contacté par Reuters, un porte-parole de Bpifrance a refuté que la politique de rémunération soit excessive en comparaison d'autres institutions de ce type.

Selon Le Point, la Cour des comptes met tout d'abord en cause le coût des voitures de fonction - 6,6 millions d'euros pour la seule année 2015 - bénéficiant à 604 salariés sur 2.000.

En outre, neuf des dix directeurs disposant d'une voiture auraient parallèlement utilisé des taxis pour un total de 64.000 euros en 2015, soit plus de 530 euros par mois.

"Les coûts de taxi, cela relève selon nous de l'anecdote", répond le porte-parole de la BPI, expliquant qu'une grande partie du montant moyen de 530 euros vient du fait que le patron de la Bpifrance, Nicolas Dufourcq, "n'a pas de chauffeur et qu'il se déplace exclusivement et énormément en taxi".

AUGMENTATION DE LA MASSE SALARIALE

Mais c'est en matière de grille salariale que la Cour des comptes aurait eu le plus d'étonnement.

La masse salariale aurait ainsi augmenté de 25% chez BPI Investissement, l'une des deux entités de la banque, depuis 2012.

Les 28 cadres dirigeants auraient bénéficié de 15% d'augmentation en 2014 et de 23% l'année suivante, leurs émoluments moyens passant de 201.000 à 245.000 euros par an.

Du côté de BPI Financement, l'autre entité de la banque, les 42 cadres supérieurs auraient vu leur rémunération moyenne passer de 107.000 euros à 149.000 euros, soit une hausse de 40%, entre 2012 et 2015. Le Point ajoute que 7 des 8 cadres les plus hauts placés dans la hiérarchie de Bpifrance ont eux aussi connu une hausse salariale de 40% entre 2012 et 2015.

"Les augmentations des rémunérations de certains cadres dirigeants paraissent tout particulièrement contestables dans leur principe", écrit la Cour des comptes.

Sur les salaires des membres du comité exécutif, "nous contestons le terme d'augmentation parce que ce sont des promotions de collaborateurs qui étaient autrefois non membres du Comex", et le sont devenus pour compenser des départs, explique-t-on à la BPI.

"Le salaire moyen des membres du comité exécutif est de 291.000 euros. Pour une banque qui a 60 milliards d'euros d'actifs à son bilan, des responsabilités importantes, on est en dessous du marché", ajoute-t-on.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.