Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La CGT fait planer un doute sur la conférence sociale

Reuters14/10/2015 à 11:06

LA CGT ENTRETIENT LE SUSPENSE SUR SA PARTICIPATION À LA CONFÉRENCE SOCIALE

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a entretenu mercredi matin le suspense au sujet de la participation de son syndicat à la conférence sociale qui doit se tenir lundi prochain dans un climat tendu par le conflit à Air France.

Les partenaires sociaux, notamment les grandes centrales syndicales, sont conviés à ce rendez-vous, dont le discours d'ouverture sera prononcé par François Hollande à Paris.

"Nous allons avoir une réunion (mercredi soir à Limoges, NDLR) et nous prendrons notre décision à l'issue de cette réunion", a déclaré Philippe Martinez sur Europe 1.

Le chef de file de la CGT a justifié ses réticences à la fois par le programme de cette conférence, par la forme qu'elle prendra et par le contexte dans lequel elle se tiendra, marqué par les rebondissements judiciaires dans le dossier Air France.

"Il y a le contexte (...), ce qui se passe chez Air France et ce qui s'est passé avec ces salariés qui ont été mis en garde à vue, c'est à dire qu'on a été les chercher le matin à 06h00 devant leurs familles comme des malfrats", a-t-il dit.

Lundi matin, six salariés de la compagnie, soupçonnés d'avoir malmené des cadres dirigeants et blessé des vigiles lors d'une réunion d'un comité central d'entreprise, ont été interpellés à leur domicile et cinq d'entre eux passeront en jugement début décembre.

La nouvelle de ces arrestations a contribué à crisper les relations entre gouvernement et syndicalistes, malgré les appels au dialogue social lancés par le Premier ministre, Manuel Valls, ou François Hollande.

"GRAND-MESSE"

Mardi, un membre de la CGT a refusé de serrer la main au président de la République, en visite sur les chantiers navals STX de Saint-Nazaire et, à Lyon, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, est arrivé à la Bourse du travail sous les huées d'une centaine de manifestants, parmi lesquels des syndicalistes de la CGT - une femme en colère l'a même conspué en pleine conférence.

"Il y a des salariés qui sont mécontents et c'est ce qu'on dit depuis plusieurs mois. Il est temps que le gouvernement prenne en compte ce mécontentement et prenne des actes concrets vis-à-vis des salariés", a jugé Philippe Martinez.

"Le militant du chantier (STX, NDLR) a répété à Monsieur Hollande un certain nombre de choses que nous répétons depuis des mois et des mois, notamment je pense à la question des salaires", a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de la CGT a également déploré que les salaires et la réduction du temps de travail ne soient pas au menu des débats prévus lundi au palais d'Iéna.

Trois tables rondes seront organisées. L'une portera sur la "sécurisation des parcours professionnels et la création du compte personnel d’activité", une autre sur la transition énergétique et une troisième sur la "transformation numérique".

"Et il y a la question de la forme: comment on conçoit le dialogue social ? Est-ce que, passez-moi l'expression, on va à une grand-messe ou est-ce que les organisations syndicales peuvent s'exprimer ?", s'est interrogé Philippe Martinez sur Europe 1.

L'année dernière, la CGT, FO et la FSU avaient boudé une partie de la conférence sociale, qui avait alors duré deux jours, pour manifester leur opposition à une politique jugée trop favorable au patronat.

(Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.