Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'emploi n'est pas une variable mais Renault doit être compétitif, dit Le Maire
Reuters22/05/2020 à 09:30

L'EMPLOI N'EST PAS UNE VARIABLE MAIS RENAULT DOIT ÊTRE COMPÉTITIF, DIT LE MAIRE

PARIS (Reuters) - Les salariés ne doivent pas être la variable d'ajustement de la réorganisation de Renault, dont la survie est menacée, mais le constructeur automobile doit pouvoir ajuster son outil de production pour garantir sa compétitivité, a déclaré vendredi Bruno Le Maire.

"Bien entendu les salariés ne doivent pas être la variable d'ajustement de Renault" mais "il faut laisser aussi à Renault la possibilité d'ajuster son outil de production, d'être plus compétitif, parce que sinon Renault sera menacé", a déclaré le ministre français de l'Economie et des Finances sur Europe 1.

Selon Bruno Le Maire, l'objectif doit être de localiser en France des productions compétitives centrées sur le véhicule électrique.

Bruno Le Maire a également précisé qu'il signerait le prêt garanti par l'Etat de cinq milliards d'euros demandé par Renault lorsque la stratégie du groupe serait connue.

Renault doit détailler fin mai un plan d'économies de deux milliards d'euros sur trois ans. Selon le quotidien économique Les Echos, il envisagerait de fermer trois sites en France et d'arrêter la production de véhicules à Flins.

(Bertrand Boucey, Sudip Kar-Gupta et Myriam Rivet)

22 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • goufio2
    22 mai11:28

    @jean895-Les allocations logement représentent 17 Mrds en 2019. Attention les logements sociaux qui bénéficient principalement de ces aides ne sont pas dans le secteur privé et les investisseurs ne se tournent pas vers les locataires avec ce type d'aide.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer