Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'EI forme des combattants pour frapper en Europe, dit Le Drian

Reuters18/09/2015 à 12:19

SELON JEAN-YVES LE DRIAN, L'EI FORME DES COMBATTANTS ÉTRANGERS POUR FRAPPER EN EUROPE

PARIS (Reuters) - La France possède des éléments prouvant que l'Etat islamique dispose en Syrie de centre de formation de combattants étrangers destinés à frapper en Europe, et en France en particulier, déclare le ministre français de la Défense.

Il s'agit d'une des raisons qui ont poussé la France à intervenir en Syrie, et plus seulement en Irak, avec des vols de reconnaissance visant à préparer des frappes, dit Jean-Yves Le Drian dans une interview au Monde daté de samedi.

"Il y a une inflexion, mais pas un changement de doctrine", assure le ministre qui la justifie par trois raisons, dont la forte progression de l'EI, qui menace Alep (Nord), et "l'existence même des groupes liés l'Armée syrienne libre", qui ont pris les armes contre le régime de Bachar al Assad.

"Cette progression va jusqu'à inquiéter l'axe Damas-Homs, sur la partie toujours tenue par les forces de Bachar al Assad. Si cette percée se produit, c'est le Liban qui sera menacé", dit-il.

Parallèlement, de nombreux éléments "montrent qu'existent désormais des centres de formation des combattants étrangers non plus uniquement en vue de contribuer aux combats de Daech au Levant, mais pour intervenir en Europe, en France en particulier", ajoute Jean-Yves Le Drian.

Il souligne enfin que le périmètre d'action des forces loyalistes à Bachar al Assad s'est réduit et qu'aujourd'hui, "frapper Daech ne signifie pas militairement favoriser Bachar".

Jean-Yves Le Drian confirme que la France appuie légalement son opération sur l'article 51 de la Charte des Nations unies relatif à la légitime défense, et précise que l'aviation française frappera "tous ceux qui menacent la France" et pas exclusivement l'EI.

Les opérations de renseignement sont menées en coordination avec les Etats-Unis, "mais nous avons une posture autonome dans le dispositif, hors de la coalition", ajoute Jean-Yves Le Drian, assurant que les avions ne sont pas sous commandement américain, à l'inverse de l'Irak où la France a intégré la coalition.

Jean-Yves Le Drian dit partager l'analyse d'une montée en puissance russe autour de Tartous et de Lattaquié, villes situées sur la côte, au nord du Liban, visant à reconstituer une base aérienne au sud de Tartous et à renforcer les capacités portuaires russes.

Il assure ne pas savoir si ce renforcement signifie une posture de prévention afin de préserver les intérêts russes dans l'hypothèse d'un effondrement de Bachar al Assad, d'une posture plus forte de soutien au régime, ou d'un moyen d'être en situation de force dans d'éventuelles discussions futures.

(Gérard Bon, édité par Grégory Blachier)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.