1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'appel de 101 musulman(e)s contre le voile
Le Point23/10/2019 à 04:10

Ils affirment que le voile n'est pas un pilier de l'islam. 101 musulmans et musulmanes ont signé une tribune dans le magazineMarianne, en réponse à la lettre ouverte publiée dans Le Monde par 90 personnalités qui appelaient à stopper la haine contre les musulmans. Dans le magazine, les signataires expliquent que « notre pays se déchire depuis trente ans au sujet du port du voile de certaines Françaises de confession musulmane », estimant que « ces femmes sont de plus en plus nombreuses, tant l'influence des prédicateurs extrémistes est très forte ».En tant que « Français de culture ou de confession musulmane, humanistes, progressistes et féministes » ces 101 personnes ont décidé « de prendre la parole publiquement ». « Il est grand temps que nos compatriotes sachent que le port du voile ne fait pas l'unanimité, chez "les" musulmans », expliquent-ils, ajoutant que ce dernier « ne relève pas du culte, contrairement au jeûne du Ramadan ou aux cinq prières quotidiennes ».Lire aussi Coignard - Voile islamique : les limites du « en même temps »« Le sexisme et la diabolisation du corps des femmes sont contraires à nos idéaux »Ils affirment donc « haut et fort » que « le port du voile est le signe ostentatoire d'une compréhension rétrograde, obscurantiste et sexiste du Coran ». « Voiler les femmes, c'est stigmatiser leur présence dans l'espace public. Faire d'elles des citoyennes assignées à la scandaleuse...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    23 octobre10:03

    On attend toujours des prêches de tous les imans de mosquée contre une interprétation moyenâgeuse et sexiste de la sourate 24 verset 31. C'est tout juste si cette sourate n'incite pas à livrer les épouses à leur beau-pères ou les fils de leurs maris.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer