1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Juppé parraine Fillon malgré la "tempête"
Reuters10/03/2017 à 10:00

JUPPÉ PARRAINE FILLON MALGRÉ LA "TEMPÊTE"

PARIS (Reuters) - Alain Juppé, qui a définitivement renoncé cette semaine à être candidat à la présidentielle, a annoncé vendredi qu'il parrainait François Fillon, soutenu par la droite mais toujours fragilisé par l'affaire des emplois potentiellement fictifs de membres de sa famille.

"J'envoie ce matin mon parrainage à F. Fillon. Même simple passager, je ne quitte pas le navire dans la tempête", a écrit le maire de Bordeaux sur Twitter.

Lundi, il avait fustigé "l'obstination" du vainqueur de la primaire de novembre 2016, déterminé à poursuivre sa campagne en dépit d'une menace de mise en examen, tout en précisant qu'il ne souhaitait pas prendre la relève.

Cette annonce a contribué à mettre fin aux spéculations sur un éventuel retrait de François Fillon, à qui de nombreux cadres des Républicains avaient tournée le dos en fin de semaine dernière.

Désormais, tout l'enjeu pour le candidat désigné est de réussir à recoller les morceaux épars de la droite afin d'éviter qu'une partie des proches et sympathisants d'Alain Juppé ne soient tentés par Emmanuel Macron, adepte du "et droite et gauche".

Lors d'un meeting près de Bordeaux, l'ex-protégé de François Hollande a dressé l'éloge du candidat malheureux de la primaire, qu'il a décrit comme un "grand responsable français" et "un maire respecté qui a transformé sa ville".

Le parrainage d'Alain Juppé à François Fillon est surtout symbolique dans la mesure où ce dernier dispose déjà de plus de 500 parrainages d'élus, le seuil requis pour concourir à l'élection d'avril-mai.

(Simon Carraud, édité par Myriam Rivet)

23 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M1765517
    10 mars12:41

    seul la voyou cratie à la parole ! Heureusement marine va faire le job !

    Signaler un abus

  • badaro
    10 mars12:39

    eh oui menace du chatelain bourgeois à jupépé " ou tu me parraines ou bien je balance toutes tes casseroles"

    Signaler un abus

  • simeoi.j
    10 mars12:02

    Les signes de tsunami approches, et ils ne savent plus comment protéger leur privilèges, ainsi que leuravantages !

    Signaler un abus

  • M1961G
    10 mars11:59

    que penserait le général de gaulle de tout ça . les "es"crocs" se soutiennent , c'est logique .

    Signaler un abus

  • M3471517
    10 mars11:53

    Juppé est un irresponsable ou un traite. Sa petite opération se termine par un désastre pour son camp (parti dans l'impasse, partisans désemparés, candidat affaibli, électeurs furieux). Soit il s'est engagé dans cette aventure sans évaluer les risques d'un échec, soit les avait évalués et a donc torpillé sciemment la campagne du candidat de son parti.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer