1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jean Castex, un « couteau suisse » pour le déconfinement
Le Point04/04/2020 à 10:58

« D'une redoutable efficacité ». Le réservé Édouard Philippe a été plutôt loquace, voire, à sa façon, dithyrambique, en présentant ce 2 avril, en direct sur TF1, l'homme qui va piloter le déconfinement des Français. Inconnu du grand public, le nom de Jean Castex revient à intervalles réguliers dès qu'il y a un poste à pourvoir, que ce soit au sommet de l'État ou à la tête de collectivités locales. On a parlé de lui pour succéder à Gérard Collomb comme ministre de l'Intérieur, puis à Guillaume Pepy à la tête de la SNCF, aussi bien qu'on l'avait annoncé un moment comme candidat à la mairie de Toulouse, au moment de la guerre entre Philippe Douste-Blazy et Jean-Luc Moudenc avant que celui-ci ne s'installe au Capitole.

Lire aussi Michèle Cotta - L'éclosion d'Édouard Philippe

Ce père de quatre filles, âgé de 54 ans, est un homme de racines : Gersois de naissance - il est originaire de Vic-Fezensac, charmant village dont son grand-père fut le maire -, il est devenu catalan d'adoption par son épouse et, depuis 2008, maire de Prades, commune d'un peu plus de 6 000 habitants dans le piémont des Pyrénées-Orientales - où il a été réélu le 15 mars avec 75,7 % des voix au premier tour - et conseiller départemental - après avoir été élu à la région de 2010 à 2015. Mais cet énarque, passé par la Cour des comptes, poursuit également un parcours, discret mais sans faute, à

... Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer