1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hollande : "Je veux faire aimer la France"
Le Point05/05/2014 à 08:08

À deux jours de la date anniversaire de son élection et malgré une popularité au plus bas, François Hollande se veut confiant. Dans une interview au Journal du dimanche, le président assure que "le retournement économique" tant attendu en France "arrive". "On est entré dans la deuxième phase du quinquennat, le redressement n'est pas terminé", concède le président, qui entame le 6 mai la troisième année de son mandat, mais "le retournement économique arrive". Le chef de l'État estime que cette nouvelle étape de son mandat "doit se traduire par une croissance plus forte, une compétitivité plus importante, une redistribution du pouvoir d'achat par une baisse des impôts"."Nouvelle conjoncture économique" "On a évité l'austérité dans la première phase, on ne sera pas dans la facilité au cours de la deuxième phase. Il y aura une pause fiscale avec une baisse des prélèvements pour les travailleurs. On fera des économies, mais il y aura de la redistribution. On a évité des économies sur la moitié des retraités et sur les fonctionnaires de la catégorie C", glose un proche du président.Selon François Hollande, la France est désormais entrée "dans une nouvelle conjoncture économique". Une conjoncture bien plus favorable en effet, comme le rappelle un proche : "Dans la trajectoire adoptée à l'Assemblée, le taux de croissance est de 1 % en 2014, 1,7 % en 2015 et 2 % en 2016, la croissance repart, c'est bien ce que le...

Lire la suite sur Le Point.fr

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dugan
    05 mai15:11

    Il veut faire "aimer la France" pour les alloc CAF qu'il distribue à son futur électorat, OUI çà c'est sur! c'est bien pour cela qu'il les a augmentées au 1er Mai.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer