Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Hollande espère une année de victoire contre le terrorisme

Reuters02/01/2017 à 08:48

HOLLANDE ESPÈRE UNE ANNÉE DE VICTOIRE CONTRE LE TERRORISME

BAGDAD (Reuters) - François Hollande a salué lundi à Bagdad le travail des forces françaises engagées en Irak contre l'Etat islamique (EI) et espéré pour 2017 une "année de victoire contre le terrorisme."

L'opération Chammal, qui mobilise quelque 4.000 militaires français, s'inscrit dans le cadre de la coalition internationale anti-EI dirigée par les Etats-Unis. Déclenchée en septembre 2014 en Irak, elle a été élargie en septembre 2015 à la Syrie.

"Je voulais montrer quelle importance j'attachais à l'opération Chammal et vous dire aussi toute ma fierté, toute ma reconnaissance (..) et vous souhaiter à tous une bonne année. Une année qui sera une année de victoire, ici, contre le terrorisme", a déclaré le président français, qui est accompagné du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

"Agir contre le terrorisme ici en Irak, c'est aussi prévenir des actes terroristes sur notre propre sol (....); tout ce qui contribue à la reconstruction de l'Irak, c'est autant de conditions supplémentaires pour éviter qu'il puisse y avoir de la part de Daech des actions sur notre propre territoire", a ajouté le chef de l'Etat, qui s'exprimait après la visite d'une école de formation des forces spéciales irakiennes dans laquelle travaillent une quarantaine de militaires français.

Environ 1.200 militaires français sont aujourd'hui engagés dans le cadre de l'opération Chammal, contre près de 4.000 lorsque le groupe aéronaval comprenant le porte-avions Charles de Gaulle était opérationnel. Le fleuron de la Marine française a rejoint son port d'attache à Toulon le mois dernier pour 18 mois de maintenance.

Comme lors de sa dernière visite dans la capitale irakienne en septembre 2014, François Hollande doit rencontrer lundi le président irakien Fouad Massoum, le Premier ministre Haïdar al Abadi et le président de la chambre basse du Parlement irakien, Salim al Djabouri.

La tension est forte à Bagdad, deux jours après trois attentats à la bombe qui ont fait près de 30 morts samedi dans la capitale.

Sept policiers irakiens ont été tués dimanche dans l'attaque d'un barrage de sécurité près de Nadjaf, dans le sud du pays, par des djihadistes de l'EI.

Le président français se rendra ensuite à Erbil, au Kurdistan irakien, à une soixantaine de kilomètres de la ville de Mossoul, théâtre de violents combats entre la coalition et l'Etat islamique. Un officier français estime à environ trois mois le temps nécessaire pour reprendre la ville.

A Erbil, la France livrera 38 tonnes d'aide humanitaire dont cinq tonnes de médicaments transportés dans l'avion présidentiel. Du matériel destiné aux quelque 10 millions de personnes nécessitant une aide humanitaire en Irak pour passer l'hiver, parmi lesquelles de très nombreux déplacés.

(Elizabeth Pineau, édité par Danielle Rouquié)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.