1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hitchcock accusé d'agression sexuelle par l'actrice des "Oiseaux"
Le Point31/10/2016 à 15:10

Elle s'est longtemps tue. Mais dans ses mémoires qui paraissent mardi 1er novembre, l'actrice Tippi Hedren révèle la vérité sur ses déboires avec Alfred Hitchcock. L'actrice du célèbre film Les Oiseaux, réalisé par le maître de l'horreur, accuse le cinéaste de harcèlement et d'agression sexuelle.

Agressions sexuelles et tournage traumatisant

Le New York Post revient sur cet ouvrage et les révélations faites par l'actrice, qui a connu le succès grâce au film culte sorti en 1963. Dans ses mémoires, Tippi Hedren raconte qu'Alfred Hitchcock était véritablement obsédé par elle. Il serait ainsi passé très souvent devant sa maison, en voiture, et aurait fait des crises de jalousie, en plateau, lorsqu'elle parlait à d'autres acteurs. Le réalisateur aurait même demandé à sa muse de « le toucher » et aurait tenté de lui arracher un baiser, à l'arrière d'une limousine.

Le tournage a véritablement tourné au cauchemar durant la fameuse scène dans laquelle le personnage interprété par Tippi Hedren se faisait attaquer par des oiseaux. D'après l'actrice, la scène aurait dû être jouée avec des oiseaux mécaniques, mais Hitchcock « a menti », assure celle qui s'est retrouvée dans une pièce pleine d'oiseaux bien vivants. « Le meilleur dresseur du monde n'aurait pas pu contrôler chaque mouvement fait par un animal, en particulier quand il est en situation de stress », écrit-elle, dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7166371
    31 octobre19:36

    malheureux Alfred, lui déjà vieux et bien laid et elle si jeune et d'une beauté parfaite, glaçante , implacablement lisse et sans défaut , c'est peut-être lui tel un quasimodo des temps modernes qui a le plus souffert des deux , mais cela n'excuse pas certains débordements, évidemment .

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer