1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Fusillade dans le centre de Marseille, un mort et cinq blessés
Reuters13/09/2015 à 11:50

FUSILLADE MEURTRIÈRE DANS LE CENTRE DE MARSEILLE

MARSEILLE, Bouches-du-Rhône (Reuters) - Un homme a été tué et cinq personnes ont été blessées dimanche au petit matin dans une fusillade devant un restaurant ouvert toute la nuit du centre de Marseille.

Deux hommes ont ouvert le feu vers 06h10 avec une arme de 9 mm sur le restaurant "O’Stop" du quartier de l’Opéra, dans le Ier arrondissement de Marseille. De multiples douilles de 7-62 ont été retrouvées.

"Il semblerait, suite à un différend, qu’un véhicule se soit dirigé vers cette rue avec une ouverture de feu à la kalachnikov sur les personnes qui étaient à l’entrée du bar", a déclaré le procureur adjoint de la République de Marseille, André Ribes.

"Pour le moment, on ne peut pas qualifier cela de règlement de comptes", a-t-il cependant ajouté.

Un vigile a été tué et le pronostic vital de trois des cinq blessés est engagé, a-t-il précisé.

Une partie des victimes constituent des "dommages collatéraux" tandis que les autres travaillaient à la sécurité du restaurant, comme le vigile tué, a également dit le procureur.

"Il y avait une quinzaine, une vingtaine de personnes présentes", a-t-il souligné. "Une cellule psychologique est ouverte à l’hôpital de la Timone."

Les victimes ont été transportées dans des hôpitaux marseillais par les marins-pompiers de Marseille.

Cette ville du sud de la France et ses environs sont le théâtre de règlements de comptes à répétition sur fond de trafic de stupéfiants.

"Il y a toujours trop de violences dans cette ville", a commenté dimanche le ministre de l'Intérieur, invité de l'émission Le Grand Rendez-vous d'Europe 1-Le Monde-iTELE.

"Le désarmement de tous ces groupes criminels doit être intensifié et je proposerai d'ici cinq à six semaines (...) un plan global de lutte contre le trafic d'armes et contre la détention d'armes dans notre pays", a dit Bernard Cazeneuve.

(François Revilla, édité par Emmanuel Jarry)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer